le cinéma numérique

hortson

Auteur du sujet
Messages : 319
Enregistré le : sam. 1 déc. 2007 - 15:30
Localisation : bourg les Valence Drome

le cinéma numérique

Message » jeu. 4 nov. 2010 - 12:20

A vous lire sur le cinéma numérique, et, n'ayant JAMAIS vu de projection 2D ou 3D je tire la conclusion suivante : LE NUMERIQUE, C'EST DE LA M.... mais vous n'ètes pas obligé de me croire. :roll:

MOSS

Avatar du membre
Messages : 6615
Enregistré le : sam. 9 mai 2009 - 23:12

Message » jeu. 4 nov. 2010 - 12:29

Désolé de donner cette impression. Pour l'instant, c'est la chaine argentique qui n'est pas à la hauteur de son potentiel. Le numérique, du coup, soutient la comparaison: On obtient grâce lui facilement et avec moindre effort une prestation qui demande effort et investissement (tirage soigné, personnel soigneux) pour être dépassée par le 35 m/m. Hélas, trois fois hélas.









Hélas. (y en avait que deux.)
S'il n'y a pas de solution, c'est qu'il n'y a pas de problème!

Charles

Messages : 2452
Enregistré le : ven. 6 juin 2008 - 17:07

Message » jeu. 4 nov. 2010 - 12:37

Ce n'est pas la conclusion que j'en tirerai. Ce qui se résume ici est que le numérique possède des avantages (nombreux), des inconvénient (certains), mais que c'est une évolution inéluctable. La crainte est la réduction DRASTIQUE du nombre de postes d'opérateurs quand le numérique aura totalement remplacé l'argentique, c.a.d. en masse dans quelques dizaines de mois. C'est aussi savoir comment on le finance, le dispositif proposé est assez inégalitaire. Enfin, c'est le degré obsolescence très rapide du matériel. Le Max Linder avait équipé sa cabine d'un Barco en 2002 et l'a changé en 2009 pour un matériel plus moderne, bien adapté à la 3D et à l'upgrade 4K.

Donc du pour et du contre ... Mais un fait certain, c'est irréversible.

rushdam

Avatar du membre
Messages : 127
Enregistré le : jeu. 18 mars 2010 - 22:55

Message » ven. 5 nov. 2010 - 22:58

Bonjour,

Je pense que le numérique va apporter beaucoup de belles choses dans les prochaines années. Rappelons tout de même qu'en 2014 presque toutes les salles seront équipées en numérique, il n'y a pas seulement le coût car il existe des aides.

Pour les futures applications du numérique on peut trouver un cinéma de complément avec des concerts, opéras, sport ... Il fait bien évidemment souscire à un abonnement et ça se passe par satellite.

Bonne journée
CINEMATOGRAPHIQUEMENT VOTRE

MOSS

Avatar du membre
Messages : 6615
Enregistré le : sam. 9 mai 2009 - 23:12

Message » ven. 5 nov. 2010 - 23:01

Bah on sait mais dans un pays où sortent plus de 400 films par an, ajouter des contenus alternatifs pour faire de la télé géante, ça va juste multiplier le nombre d'oeuvres de cinéma qui ne trouvent pas leur public.
Maintenant, je suis comme tous, j'attends de voir ce que va nous apporter tout cela.
S'il n'y a pas de solution, c'est qu'il n'y a pas de problème!

Madison

Avatar du membre
Messages : 6386
Enregistré le : jeu. 19 mars 2009 - 22:13

Message » sam. 6 nov. 2010 - 11:08

MOSS a écrit : ça va juste multiplier le nombre d'oeuvres de cinéma qui ne trouvent pas leur public.

Je le crains aussi...
" FAKE IT TILL YOU MAKE IT ! "

grolem

Messages : 3032
Enregistré le : ven. 29 mai 2009 - 1:35
Localisation : En t
Contact :

Message » sam. 6 nov. 2010 - 12:40

Madison a écrit :
MOSS a écrit : ça va juste multiplier le nombre d'oeuvres de cinéma qui ne trouvent pas leur public.

Je le crains aussi...

Une conséquence de la loi risque d'être bien également qu'on va multiplier le public qui ne trouve pas son cinéma...

Mais bon, le législateur a tout prévu car il restera à ce public les écrasants catalogues de VOD tranquillement avalés dans son home cinéma... Comme on dit, dura lex, sed lex, non ?
La justice, c’est comme la Sainte Vierge, si on la voit pas de temps en temps, le doute s’installe.

Keurdelion

Messages : 431
Enregistré le : lun. 1 juin 2009 - 10:38

Message » sam. 6 nov. 2010 - 13:38

grolem a écrit :Une conséquence de la loi risque d'être bien également qu'on va multiplier le public qui ne trouve pas son cinéma...

C'est à dire ? La loi permet justement à tous les cinémas de toucher des VPF pour se payer leur numérique...

Fallait aussi y mettre l'obligation d'équiper tous les GPS d'une base des cinémas français ?

proj

Messages : 751
Enregistré le : ven. 26 oct. 2007 - 14:37

Message » sam. 6 nov. 2010 - 14:04

Le démontage du 35 mm est aussi et surtout un moyen de pression sur les distributeurs. Cela donne à peu près ça :

"T'as intérêt à signer du VPF et de te grouiller parce que bientôt y'aura plus de 35 chez moi."

En effet, certaines salles équipées en numérique continuent d'utiliser le 35 mm faute d'accord financier entre l'exploitant et le distributeur. CGR, par exemple, jouait encore récemment les films Warner en 35 mm faute d'accord.

Je sais qu'il y a encore des réalisateurs qui préfèrent une copie tirée du négatif original pour leur avant-première, et c'est vrai que c'est d'une beauté incroyable !


Je ne peux qu'être totalement d'accord. Je pense que certains réalisateurs continueront de préférer le 35 mm prestige sur le DLP 4 K. Ce ne sera pas une question de nombre de pixels ou d'espace colorimétrique mais plutôt une préférence sur la texture argentique de l'image. A Cannes 2010, une réalisatrice a préféré une copie 35 mm moyenne (à l'échelle cannoise...) à une projection JPEG 2000 2 K. Elle n'a même pas voulu voir une image de la version numérique. Tout cela est voué à évoluer très vite bien sûr.

Personnellement, je trouve ça triste de démonter les 35 mm surtout si on a la possibilité de le garder.

Sinon, je finirai quand même sur la citation pathétique du jour. UGC Villeuneuve d'Ascq a ouvert (dans la banlieue de Lille : un sacré bide d'ailleurs) il y a tout juste un an : 12 salles, que du 35 mm, pas de 3 D. En novembre 2010, les boss d'UGC répondaient à la presse qui pointait du doigt ce choix technologique curieux à 5 semaines de la sortie évènement d'Avatar :

"Nous restons fidèle au 35 mm, le format qui a fait notre succès" (...) « Dans notre cinéma, pas d'attractions de foire. Les sièges qui vibrent, les parfums envoyés pendant une séance, la 3D, etc., il n'y aura pas de tout ça. Nous ne sommes pas un manège.»

Ca aura quand même été les premiers à pulvériser leurs projos 35 mm...

grolem

Messages : 3032
Enregistré le : ven. 29 mai 2009 - 1:35
Localisation : En t
Contact :

Message » sam. 6 nov. 2010 - 22:43

Keurdelion a écrit :
grolem a écrit :Une conséquence de la loi risque d'être bien également qu'on va multiplier le public qui ne trouve pas son cinéma...

C'est à dire ? La loi permet justement à tous les cinémas de toucher des VPF pour se payer leur numérique...

La loi énonce que tous les cinémas qui sont dans le plan de sortie des 2 premières semaines, ou dans un éventuel élargissement, peuvent toucher un VPF que les distributeurs doivent verser (où, combien, à qui, comment, là, ... c'est une autre histoire).

Il me semble qu'il en existe pas mal d'autres de cinémas... pas toi ?
La justice, c’est comme la Sainte Vierge, si on la voit pas de temps en temps, le doute s’installe.

grolem

Messages : 3032
Enregistré le : ven. 29 mai 2009 - 1:35
Localisation : En t
Contact :

Message » sam. 6 nov. 2010 - 22:49

Je sais qu'il y a encore des réalisateurs qui préfèrent une copie tirée du négatif original pour leur avant-première, et c'est vrai que c'est d'une beauté incroyable !

Cela me fait penser à un test Sony SRX-320 : en 4K, je trouve l'image très bien, mais les couleurs pas très pétantes... mais mon camarade d'à côté, vieux routard, lui, me dit "merde, c'est impressionnant, on a le même rendu qu'en peloche de prestige"... et ne jure maintenant plus que par Sony :)

A Cannes 2010, une réalisatrice a préféré une copie 35 mm moyenne (à l'échelle cannoise...) à une projection JPEG 2000 2 K. Elle n'a même pas voulu voir une image de la version numérique.

C'est étonnant ça de refuser quelque chose sans l'avoir regardé... à moins que la post-production - en numérique sûrement - de son oeuvre l'ait déçue ? Ou que l'on soit plus simplement face à une simple posture publique ? :)
La justice, c’est comme la Sainte Vierge, si on la voit pas de temps en temps, le doute s’installe.

Charles

Messages : 2452
Enregistré le : ven. 6 juin 2008 - 17:07

Message » sam. 6 nov. 2010 - 23:27

Bonsoir,

Je suis assez d'accord avec toi, c'est probablement plus un problème de posture. Les cameramans (enfin certains) sont encore assez réticents à travailler en numérique. J'ai - je le dis assez souvent - pas mal de relations avec MosFilm. Le fils Bondartchouk (Féodor) prépare un nouveau film dont le tournage va commencer. Il a fait pendant environ un an des essais comparatifs avec la caméra Red One 4K (capteur 14 Mpix Mysterium-X) versus du S35 et du 35 anamorphique.

Comme ce film demandera un post-traitement numérique important, il y a pour lui pas photo et il tournera avec la Red 4K. Maintenant, tu as parfaitement raison de souligner que - comme en en argentique - c'est le traitement du média qui donne le résultat final. A chaque étape ...

Les techniciens sont réticents avec les caméras numériques pour diverses raisons (définition, colorimétrie, tenue aux températures extrêmes), mais beaucoup et surtout par habitude et que cela change sa façon de tourner.

C'est totalement dingue de filmer en 35 ou S35, de faire une post en numérique et de balancer ensuite sur de l'argentique (aussi défini soit-il) Le résultat final sera toujours déterminé par le maillon le plus léger. Si on post-traite en 2K on aura la résultante argentique du 2K. Après, reste à voir la qualité du traitement, pas seulement en terme de résolution. Du 4K du 8K ou plus mal géré donnera aussi de la merde... Les stations de travail de post-production ont fait des bonds de géant ces trois dernières années (je pense à Avid et à d'autres qui sur deux versions ont changé radicalement la donne).

Il reste à voir qui les utilise ...

miclav

Messages : 423
Enregistré le : lun. 7 juin 2010 - 10:40

Message » dim. 7 nov. 2010 - 22:52

Charles a écrit :C'est totalement dingue de filmer en 35 ou S35, de faire une post en numérique et de balancer ensuite sur de l'argentique (aussi défini soit-il) Le résultat final sera toujours déterminé par le maillon le plus léger. Si on post-traite en 2K on aura la résultante argentique du 2K. Après, reste à voir la qualité du traitement, pas seulement en terme de résolution. Du 4K du 8K ou plus mal géré donnera aussi de la merde... Les stations de travail de post-production ont fait des bonds de géant ces trois dernières années (je pense à Avid et à d'autres qui sur deux versions ont changé radicalement la donne).

Il reste à voir qui les utilise ...


Au fait un truc que j'ai jamais vraiment réussi à comprendre :
Pourquoi ne voit on pas le moindre pixel sur les copies 35 tirées de masters 2k?
Pareil pour les images de synthèses des logos par exemple (hormis quelques-un)?
Pourquoi les polices des génériques 35 sont-elles aussi lisses (en projection 2k c'est catastrophique) quand on sait qu'elle sont forcement générées par ordinateur?

grolem

Messages : 3032
Enregistré le : ven. 29 mai 2009 - 1:35
Localisation : En t
Contact :

Message » lun. 8 nov. 2010 - 22:50

miclav a écrit :Pourquoi les polices des génériques 35 sont-elles aussi lisses (en projection 2k c'est catastrophique) quand on sait qu'elle sont forcement générées par ordinateur?

Qu'appelles-tu "polices des génériques" ? Les sous-titres incrustés par les serveurs de lecture pour les projecteurs Serie-II ou bien autre chose ?
La justice, c’est comme la Sainte Vierge, si on la voit pas de temps en temps, le doute s’installe.

darklover

Avatar du membre
Messages : 798
Enregistré le : mar. 11 mai 2010 - 13:33
Localisation : Paris

Message » lun. 8 nov. 2010 - 23:13

Oui il est vrai que le cinecanvas est parti aux oubliettes. Du coup c'est les serveur qui font le boulot, et par forcement de tres haute qualité, effet d'escalier sur les polices. Mais je crois que Miclav parlais des cartons des titres génerique sur le film 35 et numérique, et il dit qu'en 2k c'est catastophique alors qu'en 35 elles sont lisées. En effet en 35 le shoot est fait d'après une résolution de 2048x1556, alors qu'en 2k le DCP est fait sur 1080 lignes (858 en scope 2.39) . La plupart des DCDM sont en 4K . va falloir attendre les DCP 4K ainsi que l'equipement pour assurée une projection qui plaise à Miclav.