les KDMs

MOSS

Avatar du membre
Messages : 7034
Enregistré le : sam. 9 mai 2009 - 23:12

Re: les KDMs

Message » sam. 20 juin 2009 - 11:10

Cette fois on dirait que tu es obligé de répondre...
S'il n'y a pas de solution, c'est qu'il n'y a pas de problème!

Coeur Noir

Avatar du membre
Messages : 3809
Enregistré le : lun. 2 mars 2009 - 10:16
Localisation : Maine et Loire - France
Contact :

Message » sam. 20 juin 2009 - 13:13

Moi je n'ai pas de "pratique" du numérique, mais je comprends surtout que c'est le "chiffrement" du fichier qui le protège... puisque sans les KDM pour déchiffrer dans les machines réceptrices, le fichier n'a aucun sens...

...quant au watermark, c'est pas tout à fait nouveau, mais ça permet seulement de savoir dans quelle salle a eu lieu l'enregistrement illégal, pas d'identifier la personne qui portait la caméra*... sacrée nuance puisque c'est l'exploitant qui se fait tirer les oreilles par le distributeur, pour défaut de sécurisation de sa ligne internet... euh non, ça c'était hadopi, l'exploitant se fait engueuler pour défaut de surveillance des projections - tant et si bien qu'un distributeur est prêt à fournir des jumelles infrarouges voire payer des vigiles supplémentaires à une salle pour aider à mieux surveiller la sortie d'un film...

*car conscient de l'illégalité de son acte, il y a de fortes chances qu'il mette à disposition son screener de manière anonyme sur le net...

Coeur Noir

Avatar du membre
Messages : 3809
Enregistré le : lun. 2 mars 2009 - 10:16
Localisation : Maine et Loire - France
Contact :

Message » sam. 20 juin 2009 - 13:15

Ah mais ch'uis con : le watermark sur une proj numérique rend sans doute inexploitable le screener en question !!! 776792

grolem

Messages : 3032
Enregistré le : ven. 29 mai 2009 - 1:35
Localisation : En t
Contact :

Message » sam. 20 juin 2009 - 18:19

Coeur Noir a écrit :Moi je n'ai pas de "pratique" du numérique, mais je comprends surtout que c'est le "chiffrement" du fichier qui le protège... puisque sans les KDM pour déchiffrer dans les machines réceptrices, le fichier n'a aucun sens...


Tout à fait. Le fichier chiffré n'est utile que si l'on dispose :
* du fichier
* d'au moins un KDM valide pour ce fichier
* du serveur de projection objet du KDM valide
En dehors de ce contexte, le KDM plus valide (temps) ou sans le matériel associé, n'as plus aucune utilité. C'est d'ailleurs pour cela que, souvent, Disney distribue les KDMs et le DCP en même temps (sur le même disque dur), car sans le matériel et la bonne date, ces deux éléments sont inoffensifs.

Par ailleurs, même avec les dits éléments (DCP, KDM, équipement associé, le tout à la bonne date), si le Media Block (une partie du serveur de lecture) peut exploiter (déchiffrer) le DCP chiffré, il ne livre pas en clair le résultat de son exploitation, mais le rechiffre à la volée pour le donner au projecteur (utilisant des algorithme de chiffrement plus faibles, certes, mais qui ne s'inscrivent que dans une durée de temps très courte, et sont plus adéquats pour supporter le besoin de transmission entre projecteur-serveur - c'est à dire rapidement !). Ainsi, même si vous avez tous les bons éléments, vous ne pouvez de toute façon pas accéder à l'oeuvre en clair - seule la carte interne de votre media block le peut.

Cerise sur le gâteau, si vous essayez de tripoter cette carte, vous la fliguerez et elle deviendra inutilisable. Non seulement vous ne pourrez toujours pas accéder à l'oeuvre en clair, mais en plus vous n'aurez plus qu'à déclarer qu'il y a eu une intrusion sur votre serveur de lecture, et que vous êtes bon pour en changer (et expliquer au passage comment cela a pu arriver...). C'est ce qu'on appelle la norme FIPS 140, que doivent respecter les media block DCI - ce que font tous les players du marché qui sont certifiés DCI compliant.

Bref :
* la sécurité du DCP est assuré par son chiffrement - cela permet de sécuriser la copie numérique (DCP) elle même - on peut la copier des millions de fois, sans un KDM valide, elle est inoffensive
* même lors d'une projection, c'est à dire avec la copie chiffrée, un KDM valide et du matériel (Média Block) valide, vous ne pouvez toujours pas accéder aux informations en clair - cela protège l'oeuvre elle-même.

je sais pas si j'ai été très clair dans ma réponse.... j'espère.
La justice, c’est comme la Sainte Vierge, si on la voit pas de temps en temps, le doute s’installe.

grolem

Messages : 3032
Enregistré le : ven. 29 mai 2009 - 1:35
Localisation : En t
Contact :

Message » sam. 20 juin 2009 - 18:25

Coeur Noir a écrit :Ah mais ch'uis con : le watermark sur une proj numérique rend sans doute inexploitable le screener en question !!! 776792


Ca dépends ce que tu veux dire par "inexploitable"...

Si c'est pour le regarder, non pas de pb : la qualité dépendra de celle de la captation, comme d'hab, rien de nouveau sous le soleil.

Si c'est pour le diffuser : là, ça pose pb car un laboratoire bien équipé/compétent saura indiquer depuis quel projecteur ce screener a été fait... du coup, on saura vite dire dans quel cinéma, quelle salle, à quelle heure...

Bien sur, on peut envisager qu'un jour, des petits génies du Mal sachent repérer et fouttre en l'air le système de watermarking sur un screener, et recomposer l'image pour refaire un screener lisible et "blanchi" (plus de trace de watermarking exploitable)... mais bon, pour l'instant c'est un peu de la science fiction.

Par ailleurs, pour qui veut se faire chier autant que ça, autant se rapprocher de la production et payer deux-trois bières pour avoir accès aux sources non packagées (pas un DCP) ni chiffrées... Bref, pour des gens décidés à accéder à une copie qu'ils puissent... copier, la prendre en bout de chaine (projection) est du coup la façon la plus merdique... bref, rien de neuf là non plus sous le soleil.
La justice, c’est comme la Sainte Vierge, si on la voit pas de temps en temps, le doute s’installe.

Coeur Noir

Avatar du membre
Messages : 3809
Enregistré le : lun. 2 mars 2009 - 10:16
Localisation : Maine et Loire - France
Contact :

Message » sam. 20 juin 2009 - 19:10

Ah bah je croyais genre que ça marquait un gros machin en plein milieu de l'écran qui ne serait apparu qu'en cas de filmage (en utilisant des fréquences invisibles à l'oeil mais perturbant le caméscope...) bon c'est de la science fiction ou c'est pour plus tard...

...bref l'utilité du marquage (en projection) des copies (num. ou argentiques) est pour l'instant tout relatif : très bien on sait dans quelle salle a eu/aura lieu l'infraction, et puis après ? Mais bon c'est un autre débat.

MOSS

Avatar du membre
Messages : 7034
Enregistré le : sam. 9 mai 2009 - 23:12

Message » sam. 20 juin 2009 - 19:47

Le watermarking est une chose, les fréquences variables une autre. C'était prévu au départ, mais on dirait que ce n'est pas appliqué (les projectionnistes ont besoin d'un retour vidéo parfois - surveillance à distance, perturber le signal empêcherait certaines salles de fonctionner correctement...)
S'il n'y a pas de solution, c'est qu'il n'y a pas de problème!

grolem

Messages : 3032
Enregistré le : ven. 29 mai 2009 - 1:35
Localisation : En t
Contact :

Message » sam. 20 juin 2009 - 21:11

MOSS a écrit :Le watermarking est une chose, les fréquences variables une autre. C'était prévu au départ, mais on dirait que ce n'est pas appliqué (les projectionnistes ont besoin d'un retour vidéo parfois - surveillance à distance, perturber le signal empêcherait certaines salles de fonctionner correctement...)

Exactement : le watermaking utilisé en DCI n'est pas visible "à l'oeil nu". Il faut du logiciel pour analyser l'image et en identifier son marquage.
La justice, c’est comme la Sainte Vierge, si on la voit pas de temps en temps, le doute s’installe.

lacertas

Messages : 1698
Enregistré le : mer. 21 nov. 2007 - 19:12

Message » sam. 20 juin 2009 - 21:30

Re,

Donc les KDM sont un luxe dont on pourrait se passer au vue des autres protections présentes.
Chaque copie n'as pas une signature numérique propre à elle ?
Cela serait bien suffisant de partir de là pour aller chercher les rares fraudeurs en interne plutôt que de partir de l'apriori :"tous voleurs" et coller des KDM.
C'est le même genre de truc qui m'énervais quand je bossais l'été à nettoyer un Leclerc, ils ouvraient tout les jours la machine pour voir si je n'avais pas planquer des trucs dans le réservoir d'eau...
Le temps venu de tuer le veau gras et d'armer les justes.

grolem

Messages : 3032
Enregistré le : ven. 29 mai 2009 - 1:35
Localisation : En t
Contact :

Message » dim. 21 juin 2009 - 11:16

lacertas a écrit :Re,

Donc les KDM sont un luxe dont on pourrait se passer au vue des autres protections présentes.
Chaque copie n'as pas une signature numérique propre à elle ?

non, les KDMs ne sont pas un luxe : les copies numériques chiffrées ne servent à rien sans les clefs de déchiffrement (KDM) associées (et le matos capable de déchiffrer ces clefs qui sont prévues pour la copie et leur carte de déchiffrement). Faut vraiment considérer un KDM comme un ensemble de clefs qui n'est valable : 1/ que pour un contenu, 2/ que pour un media block et 3/ que pour une durée de temps donnée.

Les copies numériques en tant que telle n'embarquent aucune signature propre : si tu copies l'ensemble des fichiers d'un DCP, tu as exactement le même DCP en double. C'est d'ailleurs ce que font les labos et autres transporteurs : on copie 1 DCP source en N copies, qui partent ensuite sur le terrain (par disque ou par moyen électronique).
La justice, c’est comme la Sainte Vierge, si on la voit pas de temps en temps, le doute s’installe.

Madison

Avatar du membre
Auteur du sujet
Messages : 6387
Enregistré le : jeu. 19 mars 2009 - 22:13

Message » dim. 21 juin 2009 - 18:32

Cette fois, tout est limpide !
On me l'avait déjà expliqué lors d'une formation de 2 jours : " initiation au numérique ", mais je n'arrivais pas à me représenter clairement les choses... Grolem, tu maîtrises tellement bien ton sujet que tu l'expliques d'une manière accessible à tous ( merci encore ), tu pourrais faire de la formation dans les cinémas !
" FAKE IT TILL YOU MAKE IT ! "

lacertas

Messages : 1698
Enregistré le : mer. 21 nov. 2007 - 19:12

Message » dim. 21 juin 2009 - 18:41

Re,

Les copies numériques en tant que telle n'embarquent aucune signature propre

Ceci explique cela, je comprend mieux.
Merci

A+
Le temps venu de tuer le veau gras et d'armer les justes.

Coeur Noir

Avatar du membre
Messages : 3809
Enregistré le : lun. 2 mars 2009 - 10:16
Localisation : Maine et Loire - France
Contact :

Message » lun. 22 juin 2009 - 9:08

Hein ?

Aucune signature propre... Mais cryptées quand même, ce qui fait que l'info brute qui se promène dans la nature sur ces DD ne sert à rien.

Il y a donc qu'un KDM par film (côté source, pour déchiffrer le DD) et un KDM côté salle (côté diffusion : identifiants serveur+projo et limite temporelle) ?

En gros, un KDM unique permet de déchiffrer la "source" démultipliée d'un même film ?

grolem

Messages : 3032
Enregistré le : ven. 29 mai 2009 - 1:35
Localisation : En t
Contact :

Message » lun. 22 juin 2009 - 12:21

Coeur Noir a écrit :Hein ?

Aucune signature propre... Mais cryptées quand même, ce qui fait que l'info brute qui se promène dans la nature sur ces DD ne sert à rien.

Il y a donc qu'un KDM par film (côté source, pour déchiffrer le DD) et un KDM côté salle (côté diffusion : identifiants serveur+projo et limite temporelle) ?

Il n'y a qu'un KDM pour un film (une CPL en fait), une salle (un media block de serveur de lecture en fait) et une période de temps donnée (en GMT).

Si tu as 3 cabines, tu as 3 KDMs... Si tu veux re-jouer le même film su run même serveur de lecture, mais que ton KDM a expiré (plus la bonne période de temps), alors t'es bon pour demander un nouveau KDM.

Si tu as un KDM valide mais que ton serveur de lecture vient à lâcher et qu'il est remplacé par un autre serveur de lecture, tu es bon pour aller demander un nouveau KDM.

Si tu as un KDM pour la version VF d'un film, il t'en faudra un autre pour jouer la VO (pour tant est que le DCP contienne les deux versions).
La justice, c’est comme la Sainte Vierge, si on la voit pas de temps en temps, le doute s’installe.

Coeur Noir

Avatar du membre
Messages : 3809
Enregistré le : lun. 2 mars 2009 - 10:16
Localisation : Maine et Loire - France
Contact :

Message » lun. 22 juin 2009 - 14:30

Ah ouais ok... j'sais plus pourquoi je croyais qu'il y avait 2 kdm (un exploitant, un distributeur... je dois confondre avec autre chose, ou avec une part du contenu du kdm...)

...donc à chaque copie de CPL, obligation de créer un nouveau KDM.