Pourquoi 2048 pix H et non 2581 par exemple?

miclav

Auteur du sujet
Messages : 423
Enregistré le : lun. 7 juin 2010 - 10:40

Pourquoi 2048 pix H et non 2581 par exemple?

Message » ven. 25 nov. 2011 - 16:36

C'est quoi l'historique?
2¹¹, mais pourquoi? Y a t'il un rapport?
Puisque les 1080 pixels V semblent eux avoir une histoire :
Le standard HDTV de l'ATSC ( http://en.wikipedia.org/wiki/ATSC_Standards )

(question extirpée du sujet "Les adoptés = 2.10:1")

miclav

Auteur du sujet
Messages : 423
Enregistré le : lun. 7 juin 2010 - 10:40

Message » mer. 14 déc. 2011 - 12:23

bon c est de la triche, mais là mon sujet est en chute libre dans un monde cruel où plus il tombera moins on sera tenté de lui tendre la main, en attendant sa relégation en page 2...
Non! Ce ne se peut !
Alors, hop, un petit sprite item "ressort" bien placé et ça repart pour une visibilité de quelques jours.
Allez quoi, y a bien quelqu un qu a une idée du pourquoi qu on nous a pondu une norme avec un scope moins dense en pixel que le 1.85, non?

Coeur Noir

Avatar du membre
Messages : 3300
Enregistré le : lun. 2 mars 2009 - 10:16
Localisation : Maine et Loire - France
Contact :

Message » mer. 14 déc. 2011 - 14:06

Parce-que-pourquoi-pas-?

:mrgreen:

Je suppose que TI aurait pu fabriquer des DMD au format scope, mais ça reviendrait à dire qu'une grande partie des toujours mêmes micros-miroirs ne serait pas utilisée (à gauche et à droite) - alors qu'en se mettant dans un DMD plus carré ce sont seulement les micro-miroirs des coins, pour une surface plus petite, qui sont moins sollicités...

C't'une forme d'optimisation / répartition de l'usure / limitation des risques ?

Romualdzzz

Messages : 213
Enregistré le : mar. 8 avr. 2008 - 2:21

Message » mer. 14 déc. 2011 - 21:48

Une piste de réponse :
Pour vendre plus facilement les projecteurs numériques, tous les comparatifs résolution 35mm vs numérique ont été axés sur le 1.85 : le format le moins résolu en 35mm.
C'est grâce à ça que le 2K a été accepté comme norme minimale.

Si le Scope avait été pris en référence, on aurait vu que le 2K, et bien c'est peu par rapport à la résolution 35mm...

miclav

Auteur du sujet
Messages : 423
Enregistré le : lun. 7 juin 2010 - 10:40

Message » mer. 14 déc. 2011 - 23:11

Bien vu!
Donc,
-1080 pour compatibilité hdtv/bluray sans scaler
-1.85 découlant de cette contrainte en gardant la hauteur à 1080 pour être plus flatteur = 1998 de largeur
Petit dessin (noir=D-cinema, bleu=tévé):

formats matrice4.jpg
formats matrice4.jpg (15.62 Kio) Vu 1182 fois



En gros en peut déduire de ça que du scope ils en avaient rien à battre (qui ils?)...
J'ai retourné les ratios pixels dans tous les sens, rien trouvé qui puisse avoir du sens pour justifier les 2048 (si ce n'est 2048-1920=128...)
Je me suis d'abord dit que c'était pour que le scope D-cinema soit plus (voir au moins aussi) dense que le 1.85 tévé, mais même pas : 1991040 px pour la tévé contre 1753088 px pour le ciné...
Ou alors, c'est 2048 parce que c'est comme ça... et alors là, à quoi bon continuer à errer en ce bas monde comme un pauvre hère, à l'ère du n'importe quoi...

Coeur Noir

Avatar du membre
Messages : 3300
Enregistré le : lun. 2 mars 2009 - 10:16
Localisation : Maine et Loire - France
Contact :

Message » jeu. 15 déc. 2011 - 1:20

Mouibon, bof, en tv à quoi sert une "bonne" définition vu
- les compressions vidéos employées, dégueu,
- les couleurs mal renseignées, puisque contrairement au ciné, chaque pixel n'a pas sa propre info de couleur,
- l'espace colorimètrique globalement réduit, donc.

Quant à comparer au bluray :
- 1920x1080 = format 1.77 = peu de films dans ce format
- 1920x1036 = format 1.85 = moins de px qu'en 2K
- 1440x1080 = format 2.39 anamorphosé x1.8= "gros" pixels rectangulaires = moins de px qu'en 2K
Bluray qui lui aussi compresse la video - de manière plus fine qu'en diff. tv certes - et dans un espace colorimétrique bien inférieur au cinéma...

Conclusion : le 2K est déjà un bel outil et son format scope n'est pas si "à la traîne" que ça !

La vraie question serait plutôt : pourquoi le 16/9ème puisqu'il ne correspond à aucun format cinéma ? Pourquoi pas 53/25ème , à mi-chemin de flat et scope ? D'ailleurs à l'ère du num' toutes les toiles d'écran devraient être en 53/25...
Modifié en dernier par Coeur Noir le jeu. 15 déc. 2011 - 12:37, modifié 1 fois.

miclav

Auteur du sujet
Messages : 423
Enregistré le : lun. 7 juin 2010 - 10:40

Message » jeu. 15 déc. 2011 - 1:51

flat tévé : 1920*1036=1.989.120px
scope ciné : 2048*856=1.753.088px

Coeur Noir

Avatar du membre
Messages : 3300
Enregistré le : lun. 2 mars 2009 - 10:16
Localisation : Maine et Loire - France
Contact :

Message » jeu. 15 déc. 2011 - 2:10

miclav a écrit :flat tévé : 1920*1036=1.989.120px
scope ciné : 2048*858=1.757.184px

Mouais certes t'auras davantage de pixels en flat tv mais moins de couleurs et de la compression... Faudrait pouvoir comparer de visu en projection.
Sinon de format à format, le 2K est toujours supérieur, en résolution comme en colorimètrie.

On a tendance à penser que le scope argentique était le "roi des formats" dixit Moss je crois car il remplissait la pelloch' (quel impact l'anamorphose sur le piqué et la définition ?) alors qu'en num' c'est le flat qui remplit davantage le DMD...

Ca se trouve c'est statistique : il y a davantage de films en flat ???

miclav

Auteur du sujet
Messages : 423
Enregistré le : lun. 7 juin 2010 - 10:40

Message » jeu. 15 déc. 2011 - 2:34

Statistique, possible...
En tout cas pour les salles équipées d'écrans au ratio scope (assez répandu, non?) c'est dommage.
Chez nous on a 2 écrans flat (sur 11), du coup meilleure densité sur le scope, avec image plus petite que le flat...
Effectivement, j'm'ai gourré pour le scope DCI (pas en tête alors calculé avec ratio 2.39), sans aller jusqu'à dire que ça change tout, on peut au moins penser que je ferais mieux d'apprendre les fondamentaux avent de poser des questions sans réponses...

miclav

Auteur du sujet
Messages : 423
Enregistré le : lun. 7 juin 2010 - 10:40

Message » jeu. 15 déc. 2011 - 2:42

En tout cas merci de vous prêter au jeu des suppositions.

Et quand je compare à la video, c'est juste pour souligner le fait que cette norme DCI en est issue

luc65

Messages : 30
Enregistré le : ven. 9 juil. 2010 - 23:28

Message » jeu. 15 déc. 2011 - 10:01

Une autre piste :

Les premiers appareils qui permettaient de transférer
des images numériques vers du film proposaient souvent
deux définitions possibles : 2048 ou 4096 pixels.
2048 x 1536 ou 2048 x 1366 pour du 24x36.Idem pour
les films cinéma (ratio le même pour du 4K et du 8K)
en sachant que l'adressabilité maximum peut aller
jusqu'à 8192x8192 et au delà.

Surtout à cause (à l'époque) du coût de la RAM, les
appareils déjà très chers étaient construits avec des
composants type militaires. Il suffit d'ouvrir un imageur
(Matrix ou MGI Solitaire) pour constater que l'électronique
est velue et qu'on ne trouve pas tous les composants à chaque
coin de rue.

De plus, la modulation du signal dans ces appareils se
faisant sur le temps ou sur l'intensité et dans certains
cas, sur les deux. Les convertisseurs numérique/analogique
effectuent leur conversion sur 12 bits par exemple.
Donc, "informatiquement" parlant, c'est bien commode de gérer
toutes ces données sur des puissances de deux.
2000 ou 4000 points / ligne, c'est plutôt adéquat sur du film.
Donc, après on "arrondit" à la valeur informatique la plus
proche.

Je crois que c'est simplement un héritage technique.

Pour avoir personnellement shooté des images en 2K et 4K
sur de la diapo et sur du nég couleur (5245 + tirage de copie),
j'avoue qu'en 2K, on voit un peu les "marches d'escalier".
En 4K, c'est pas mal du tout.

Alors, maintenant, tous les soucis de format d'image en
numérique sont, a mon avis, du bricolage ou du compromis
pour rester dans des valeurs manipulables par ordinateur.

miclav

Auteur du sujet
Messages : 423
Enregistré le : lun. 7 juin 2010 - 10:40

Message » jeu. 15 déc. 2011 - 10:23

Ben je crois que j'ai ma réponse, là.
Je savais que 2048 était utilisé en informatique mais pas que le kinescopage le prenait pour base.
Merci à vous 3 (j'ai fait mon marché pour me concocter une synthèse de réponse)

miclav

Auteur du sujet
Messages : 423
Enregistré le : lun. 7 juin 2010 - 10:40

Message » lun. 23 janv. 2012 - 11:41

Et sinon, Grolem (bienrevenue), de ta position "passerelle informatique/projection", tu en penses quoi?

darklover

Avatar du membre
Messages : 798
Enregistré le : mar. 11 mai 2010 - 13:33
Localisation : Paris

Message » lun. 23 janv. 2012 - 13:47

Bonjour miclav
la réponse tu la connais en partie et tu l'as dite déja :
1) pour permettre de diffuser des contenu HD (1920x1080) sans resize.
2) cela fait plus de 10 ans que les films 35 sont issues d'un interneg. shooté super 2K (2048x1556).
3) pour se différencier du HD. (1K en informatique =1024)
et puis comme le dis coeur noir le 2K est supérieur à la HD (2 fois plus d'informations couleurs et une palette très étendue sur 12 bit par composantes)

miclav

Auteur du sujet
Messages : 423
Enregistré le : lun. 7 juin 2010 - 10:40

Message » mar. 24 janv. 2012 - 0:56

Effectivement. Merci pour la synthèse.
Du coup ma question était mal posée : à la base je voulais comprendre pourquoi la densité du scope était plus faible que celle du flat.
Donc si le 2048 est un vieil héritage et le si 1080 aussi, avec la remarque pertinente de Romualdzzz sur la comparaison biaisée 35/num lors de la tournée promotionnelle de ce dernier, on a bien la réponse (je suis à la ramasse, je l'avais moi-même déjà dit plus haut...)
Du coup, je reformule :
-Grand-mère, que vous avez un gros flat!
-C'est pour mieux te manger, mon enfant!