⚠️ CineWorld ⚠️

Tout ce qui concerne les salles de cinéma...
Répondre
Messages : 1401
Enregistré le : ven. 25 avr. 2008 - 12:46
Localisation : FR-75018
Contact :

⚠️ CineWorld ⚠️

Message

Image
Messages : 605
Enregistré le : lun. 29 janv. 2018 - 12:04

⚠️ CineWorld ⚠️

Message

C'est là où nous pouvons nous estimer heureux d'être français.
La situation est loin d'être rose, mais la production locale et un public fidèle, hors film à pop-corn, permet - pour l'instant - de maintenir un secteur en crise.
Par contre, il paraît évident qu'il y aura un avant et un après COVID dans la filiale cinéma. Ce groupe, par exemple, qui ferme 663 salles dans le monde, imagine-t-on vraiment qu'il va ré-ouvrir tous ses sites une fois la crise passée ? Quelles banques, quels actionnaires seront prêts à investir quand la valeur des géants du numérique explose ? On peut émettre l'hypothèse qu'une bonne part de ce qu'était le cinéma d'exploitation ne se fera plus dans les salles obscures, mais à domicile.
Et si, finalement, c'était le cinéma d'auteur qui survivait en salle ? Cela modifierait en profondeur la structure de la filiale cinéma, avec moins de sorties annuels (ça tout le monde le réclame depuis des années), moins de salles (malheureusement), et les salles restantes proposant des films plus orientés "cinéphiles", i.e. des films d'auteurs plus ou moins connus (repérés sur les plateformes ?), attirant les spectateurs réguliers, les occasionnels étant définitivement perdus ?
Cette hypothèse ferait beaucoup de casse chez les petits exploitants en zone rurale ou petite ville. Mais ne changerait pas grand-chose pour les exploitants A&E de centre-ville. Et les multiplexes ne survivraient que sur quelques films évènements (Star-Wars, Avenger ou autres merguez de chez Disney), et sur les avancées technologiques (4DX, nouvelle 3D, écrans LED, que-sais-je-encore, etc...).

Bref, mes prospectives ne valent peut être pas un clou, mais je retrouve un soupçon d'optimisme avec les grosses sorties françaises à venir (les Tuches, Aline, Kamelot, Poly) qui vont faire tourner les salles cette fin d'année. Et réhabituer les spectateurs à venir nous voir.
Messages : 803
Enregistré le : ven. 4 sept. 2015 - 16:40

⚠️ CineWorld ⚠️

Message

rappa a écrit :ou autres merguez de chez Disney
Merci pour ce moment de rigolade matinale. :mrgreen:
Messages : 1379
Enregistré le : dim. 3 nov. 2013 - 16:11
Localisation : 31
Contact :

⚠️ CineWorld ⚠️

Message

Ben dites donc si l'optimisme sur l'avenir du cinéma en France se base sur des sorties telles que "Les Tuches" je ne suis pas vraiment prêt de revenir dans les salles obscures ...
Le cinoche en France tient un peu juste par ce qu'il est largement subventionné mais ce qu'il propose depuis plusieurs années n'est pas ma tasse de thé. On pourra pleurer quand il n'y aura plus de salle en milieu rural mais ce sera trop tard. Et je le regrette vraiment.
Messages : 824
Enregistré le : ven. 26 oct. 2007 - 14:37

⚠️ CineWorld ⚠️

Message

663 salles dans le monde
663 cinémas. Donc beaucoup plus de salles.

Ce qui est en train de se jouer est dramatique. La France s'en tire mieux que les autres grâce à la production locale et les pouvoirs publics.

Mais dans l'immense majorité des autres pays, les exploitants n'auront rien. L'hiver sera long et meurtrier.
Messages : 605
Enregistré le : lun. 29 janv. 2018 - 12:04

⚠️ CineWorld ⚠️

Message

Victoria5 a écrit :
rappa a écrit :ou autres merguez de chez Disney
Merci pour ce moment de rigolade matinale. :mrgreen:
You're welcome :D
sylpieste a écrit :Ben dites donc si l'optimisme sur l'avenir du cinéma en France se base sur des sorties telles que "Les Tuches" je ne suis pas vraiment prêt de revenir dans les salles obscures ...
Le cinoche en France tient un peu juste par ce qu'il est largement subventionné mais ce qu'il propose depuis plusieurs années n'est pas ma tasse de thé. On pourra pleurer quand il n'y aura plus de salle en milieu rural mais ce sera trop tard. Et je le regrette vraiment.
Quitte à manger des couleuvres, je préfère les Tuches à certaines autres comédies lorgnant un peu trop à mon goût du côté du racisme ou de la misogynie (coucou Kev Adams et Christian Clavier). Et qu'on le veuille ou non, la survie des salles de cinéma ne passe pas par des chefs d'oeuvre d'auteur, mais par des grandes sorties populaires. À partir de là, difficile de souhaiter la survie des salles tout en crachant sur les comédies populaires (qui sont très précisément des films qui fonctionnent particulièrement bien -quasi les seuls- dans les salles rurales).

Je suis surpris de lire ici que le cinéma français est "largement subventionné", on est quand même bien placé en travaillant dans l'exploitation pour savoir que la thune du CNC ne provient pas du ciel mais de la TSA (et des autres taxes sur l'audiovisuel : TV, jeu vidéo, édition vidéo...). D'ailleurs, ces dernières années, avant la crise actuelle, le CNC était bénéficiaire. Mais ils n'ont pas de trésorerie car Matignon a récemment (début du gouvernement Philippe je crois) demandé au CNC de verser la thune qu'il avait épargné sur les dernières bonnes années au Trésor public (de mémoire il s'agissait de 50 millions).
Après je suis d'accord pour dire que la répartition des aides est discutable, mais il faut arrêter avec ce mythe du cinéma français sous perfusion d'argent public. C'est largement moins le cas que d'autres secteurs qui sont rarement pointés du doigt (les constructeurs de bagnoles notamment, qui bénéficient de crédits d'impôts hallucinants à chaque soubresaut de l'économie).
Messages : 519
Enregistré le : lun. 1 juin 2009 - 10:38

⚠️ CineWorld ⚠️

Message

rappa a écrit :Et qu'on le veuille ou non, la survie des salles de cinéma ne passe pas par des chefs d'oeuvre d'auteur, mais par des grandes sorties populaires. À partir de là, difficile de souhaiter la survie des salles tout en crachant sur les comédies populaires (qui sont très précisément des films qui fonctionnent particulièrement bien -quasi les seuls- dans les salles rurales).
100% d'accord, c'est quand même assez surréaliste de voir des gens du métier faire la fin bouche sur des films populaires alors que nos emplois ne tiennent plus qu'à ces films. Sans Les Tuche à Noël (ou s'il ne fait pas les entrées des précédents), je crains que ça secoue sérieusement dans le secteur, alors vu la merde dans laquelle on va se trouver on peut s'abstenir d'états-d'âmes pseudo-cinéphiles.

et 100% d'accord aussi sur les subventions : elles ne sont que la redistribution de la TSA versée au CNC, c'est quand même énervant de laisser croire que le cinéma est subventionné comme l'opéra. Par contre, sur le pompage des caisses du CNC, c'est pas si récent, je crois que plutôt un forfait du tandem Sarko/Fillon.
Messages : 605
Enregistré le : lun. 29 janv. 2018 - 12:04

⚠️ CineWorld ⚠️

Message

Keurdelion a écrit : et 100% d'accord aussi sur les subventions : elles ne sont que la redistribution de la TSA versée au CNC, c'est quand même énervant de laisser croire que le cinéma est subventionné comme l'opéra. Par contre, sur le pompage des caisses du CNC, c'est pas si récent, je crois que plutôt un forfait du tandem Sarko/Fillon.
Ah, possible que ma mémoire m'ait trompé sur ce coup là, il faudrait que je retrouve l'article que j'ai lu à ce propos cet été (il me semble que c'était chez Médiapart).
Messages : 1379
Enregistré le : dim. 3 nov. 2013 - 16:11
Localisation : 31
Contact :

⚠️ CineWorld ⚠️

Message

Effectivement vous les pros du secteur vous avez des avis plus tranchés et sans doute mieux renseignés que moi, je le comprends. Mais moi je ne faisais que dire mon ressenti, et je suis désolé de vous le dire ce n'est pas "Les Tuches" qui me feront aller au cinéma.
J'en ai marre des comédies débiles et j'ai envie aussi de voir autre chose aussi que des films français toujours sur les thèmes des banlieues etc. etc.
Si vous trouvez que mes "états d'âmes pseudo cinéphiles" sont dérangeant il faut peut être aussi se poser la question du pourquoi cela ! Si j'étais seul a penser ainsi je n'aurai même pas donner mon avis mais en en discutant autour de moi (amis et famille), je me rends compte que beaucoup d'habitués des salles obscures se lassent d'un cinoche franchouillard sans grand intérêt (de mon avis).
Bien sur je compatie et je comprends vos inquiétudes pour un avenir très incertain de beaucoup de salle de cinéma et des emplois qui vont avec.
Pour finir je n'ai aucun état d'âme, je n'ai qu'une envie c'est de revenir au cinéma, moi le pseudo cinéphile :mrgreen:
Messages : 3909
Enregistré le : lun. 2 mars 2009 - 10:16
Localisation : Maine et Loire - France
Contact :

⚠️ CineWorld ⚠️

Message

je suis désolé de vous le dire ce n'est pas "Les Tuches" qui me feront aller au cinéma
Oh bah non ne sois pas désolé pour ça, chacun ses goûts.

C'est bien que tu utilises le mot « ressenti ». Chacun est libre d'exprimer ce qu'il ressent mais ça ne met pas à l'abri ce faisant d'exprimer des âneries sans forcément de mauvaises intentions. On peut ressentir que la terre est plate parce qu'on n'a jamais fait le tour du monde ou voyagé dans l'espace. N'empêche, elle n'est pas plate. De même, une opinion répandue ne fait pas une connaissance avérée. Je pense à « cinéma subventionné » en disant cela, pas à tes goûts en matière de films. Il y a des industries qui coûtent bien plus cher à l'État ( nous, donc ) que le secteur culturel, sans générer autant de richesse ou d'emplois. Ce sont des choix politiques, malheureusement influencés eux aussi par l'opinion plutôt que la connaissance.

J'en ai marre des comédies débiles et j'ai envie aussi de voir autre chose aussi que des films français toujours sur les thèmes des banlieues
Je comprends ton envie de cinéma, mais je ne comprends pas ta vision du cinéma français : vu la quantité de films produits si on enlève les comédies pataudes et les histoires « banlieues » ça laisse quand même un sacré paquet de films « autres ». Certes il y a des genres quasi absents de la production nationale de façon limite systémique : SF, horreur, western… mais même là ça bouge, des fois.

Si tu dis que c'est parce que les « bons » films ne restent pas assez longtemps à l'affiche ou n'arrivent pas assez vite « près de chez toi » là, malheureusement, tu auras raison et on en revient aux bêtes et méchantes lois du marché : pour quels films les gens se déplacent-ils ? Encore aujourd'hui en temps de masques obligatoires ? Ce n'est pas faute de proposer autre chose…
Messages : 803
Enregistré le : ven. 4 sept. 2015 - 16:40

⚠️ CineWorld ⚠️

Message

Sylpieste, sur le fond je suis assez d'accord avec toi : je trouve globalement la production française décevante.

Mais pas du tout d'accord sur la période actuelle : il y a longtemps que je n'avais pas vu une offre de films nationaux d'une telle qualité dans les salles : Un Pays Qui se tient sage, Adolescentes, Antoinette dans les Cévennes, Josep, Petit Pays, Police, Autonomes, Effacer l'historique, les Héros ne meurent jamais, Enorme...
Messages : 519
Enregistré le : lun. 1 juin 2009 - 10:38

⚠️ CineWorld ⚠️

Message

sylpieste a écrit :Si j'étais seul a penser ainsi je n'aurai même pas donner mon avis mais en en discutant autour de moi (amis et famille), je me rends compte que beaucoup d'habitués des salles obscures se lassent d'un cinoche franchouillard sans grand intérêt (de mon avis).
Il y a ton ressenti et il y a la réalité : https://fr.wikipedia.org/wiki/Box-office_France_2018
sylpieste a écrit :Bien sur je compatie et je comprends vos inquiétudes pour un avenir très incertain de beaucoup de salle de cinéma et des emplois qui vont avec.
Ben en fait, c'est juste ça le sujet. Moi non plus je kiffe pas Les Tuche mais c'est le seul film dans les mois qui viennent qui peut faire quelques millions d'entrées et sauver nos emplois, alors la question des films qu'on aime ou pas devient très très secondaire en ce moment...
Messages : 14
Enregistré le : mar. 24 août 2010 - 5:43

⚠️ CineWorld ⚠️

Message

sylpieste a écrit :Ben dites donc si l'optimisme sur l'avenir du cinéma en France se base sur des sorties telles que "Les Tuches" je ne suis pas vraiment prêt de revenir dans les salles obscures ...
est-ce vraiment le fond du problème de savoir si LES TUCHE est un bon film ou pas?
Nous savons tous que nous traversons une grave crise, liée à l'offre pauvrissime. Pas de films américain ! nous en sommes ultra dépendant !
Si CINEWORLD décide de fermer ses salles suite à l'annonce du report de " no time to die" c'est qu'ils ont bien compris que sans blockbuster US, rester ouvert, ne sert à rien, tout simplement. Mais ce n'est pas tout
Disney nous poignarde dans le dos, en sortant MULAN sur Disney+ et ils en remettent une couche en sortant leur prochain film d'animation "SOUL" le 25 décembre, directement sur leur plateforme en zappant les cinémas, qui du coup n'auront rien à proposer pour les vacances de noel !
On va "vivoter" en attendant des jours meilleurs.
j'ai jeté un oeil sur le line-up, rien jusqu'en 2021.
Va pourtant falloir survivre, être inventif, je reste optimiste ( à tort peut-être) mais je ne suis pas le genre à baisser les bras. Je me dis que naïvement toute cette histoire de covid se terminera comme toutes les épidémies ont fini par disparaitre.
Messages : 7077
Enregistré le : sam. 9 mai 2009 - 23:12

⚠️ CineWorld ⚠️

Message

Je crois qu'on peut tourner le problème dans tous les sens: le cinéma que vous aimez dépend de la survie d'un cinéma qui vous indiffère. Qu'il soit hollywoodien ou franchouillard et populaire, le cinéma de masse soutien des créations plus fragiles. À l'inverse, si vous n'aimez que la grosse artillerie, n'oublions pas que tous les corps de métiers (acteurs, scénaristes, techniciens etc.) survivent aussi parce que des projets plus confidentiels se montent (la plupart des têtes d'affiches que j’apprécie aujourd'hui auraient abandonné le métier (avant d'atteindre leur statut bankable) sans la viabilité de petits projets que je n'ai pas forcément eu la curiosité de voir.)
Bon, on peut imaginer l'angoisse des omnivores cinéphages qui aiment tout et refusent les clivages... :roll:

Ça vaut pour les salles. Je bosse dans un petit cinéma qui globalement tire son épingle du jeu depuis le déconfinement. Mais la mauvaise santé des mastodontes de l'exploitation ne me réjouit pas une seule seconde, on navigue dans un système mutualisé et interdépendant.
Messages : 824
Enregistré le : ven. 26 oct. 2007 - 14:37

⚠️ CineWorld ⚠️

Message

Mais la mauvaise santé des mastodontes de l'exploitation ne me réjouit pas une seule seconde, on navigue dans un système mutualisé et interdépendant.
Exactement! En allant voir James Bond ou Twilight, on soutient aussi le cinéma français ou des oeuvres plus confidentielles. C'est la beauté du système Français que le monde nous envie.
Répondre