la fin des operateurs actée !!!

convention collective, droit du travail, salaires, contrats CDI et CDD...
casa3166

Messages : 137
Enregistré le : lun. 24 oct. 2011 - 17:33

la fin des operateurs actée !!!

Message » mer. 18 oct. 2017 - 14:48

Bonjour,
Les circulaires

casa3166

Messages : 137
Enregistré le : lun. 24 oct. 2011 - 17:33

Message » jeu. 19 oct. 2017 - 9:48

Bonjour,
Les circulaires sont sur le site de la FNCF - accès réservé aux exploitants.
J'ai réussi à me les procurer mais le site proj.net ne permet pas les pièces jointes en pdf dommage (du moins je crois).
Quant a les convertir en jpeg certains doc ont 20 pages.
Si certains ont une solution
Bonne journées

BERTRU

Avatar du membre
Messages : 607
Enregistré le : ven. 28 mars 2008 - 0:39
Localisation : dans ma grotte

Message » ven. 20 oct. 2017 - 16:19

Voici un lien avec les dernières circulaires d'octobre 2017

https://www.dropbox.com/s/c3m1zy40ro0r58l/FNCF.rar?dl=0
Pense sérieusement à ne pas changer de métier ...

mandycine

Auteur du sujet
Messages : 370
Enregistré le : sam. 24 oct. 2009 - 14:48
Localisation : houlgate
Contact :

Message » ven. 20 oct. 2017 - 16:59

Merci Merci Merci :D
tout est impossible jusqu a ce que quelqu un le fasse ----- berkan tufan

projman

Messages : 345
Enregistré le : ven. 13 juin 2008 - 16:25
Contact :

Message » ven. 20 oct. 2017 - 17:44

Au top ! Merci pour les PDF ;)

casa3166

Messages : 137
Enregistré le : lun. 24 oct. 2011 - 17:33

Message » dim. 22 oct. 2017 - 8:53

Bonjour,
Super le telechargement via Dropbox.
A ces circulaires pleines de "bonnes intentions" il ne faut pas oublier les ordonnances Macron qui permettent de les "adapter" au niveau de chaque cinéma au gré des "besoins" sans pour autant prendre en considération les multi compétences demandées au nom de la sacro sainte polyvalence. Car faut pas s e leurrer c'est sur la fonction la plus basse que sera indexé le salaire.
Pour exemple la programmation est une tâche généralement dédiée aux directeurs et autres responsables de cinémas car stratégique.
Voir sur le site de la FNCF dans les grands dossiers le Séminaire des exploitants sur les métiers de la formation Paris, 11 avril 2013.
Il serait intéressant se connaitre combien de salariés effectuent ces tâches et de connaître leur niveau de salaire. Est-il en adéquation ou "adapté" avec le niveau de responsabilité dans la gestion de l'activité ?

casa3166

Messages : 137
Enregistré le : lun. 24 oct. 2011 - 17:33

Message » dim. 22 oct. 2017 - 8:56

Image

Image
Modifié en dernier par casa3166 le dim. 22 oct. 2017 - 8:58, modifié 1 fois.

casa3166

Messages : 137
Enregistré le : lun. 24 oct. 2011 - 17:33

Message » dim. 22 oct. 2017 - 8:57

Image

Image

casa3166

Messages : 137
Enregistré le : lun. 24 oct. 2011 - 17:33

Message » dim. 22 oct. 2017 - 9:11


Keurdelion

Messages : 469
Enregistré le : lun. 1 juin 2009 - 10:38

Message » dim. 22 oct. 2017 - 23:55

casa3166 a écrit :A ces circulaires pleines de "bonnes intentions" il ne faut pas oublier les ordonnances Macron qui permettent de les "adapter" au niveau de chaque cinéma au gré des "besoins" sans pour autant prendre en considération les multi compétences demandées au nom de la sacro sainte polyvalence. Car faut pas s e leurrer c'est sur la fonction la plus basse que sera indexé le salaire.

Je m'étonne de ta remarque, puisque tu nous as dit que tu avais bien lu les ordonnances.
Voici donc un complément à ton information :
Bloc 1 : les 11 sujets pour lesquels la branche a une compétence exclusive

La version définitive de l'ordonnance ajoute un sous-thème et deux thèmes (en gras) sur les matières où l'accord de branche prévaut sur l'accord d'entreprise (qu'il soit conclu avant ou après, sauf si l'accord d'entreprise assure des garanties au moins équivalentes) :
  • les salaires minima hiérarchiques ;
  • les classifications ;
  • la mutualisation des fonds de financement du paritarisme ;
  • la mutualisation des fonds de la formation professionnelle ;
  • les garanties collectives complémentaires ;
  • les mesures relatives à la durée du travail, à la répartition et à l'aménagement des horaires (heures d'équivalences, nombre minimal d'heures entraînant la requalification de travailleur de nuit sur une période de référence, durée minimale du temps partiel et heures complémentaires, taux de majoration des heures complémentaires, compléments d'heures par avenant) et la fixation d'une période de référence supérieure à un an, dans la limite de 3 ans si un accord de branche l'autorise dans le cadre d'un dispositif d'aménagement du temps de travail sur une période supérieure à la semaine ;
  • les mesures relatives aux CDD et aux contrats de travail temporaires (durée totale du contrat, transmission du CDD, succession de CDD, durée du contrat de mission, renouvellement du contrat de mission, succession des contrat de mission) ;
  • les mesures relatives au contrat de chantier ;
  • l'égalité professionnelle entre les femmes et les hommes ;
  • les conditions et les durées de renouvellement de la période d'essai ;
  • les modalités selon lesquelles la poursuite des contrats de travail est organisée entre deux entreprises lorsque les conditions pour le transfert du contrat de travail ne sont pas réunies ;
  • les cas de mise à disposition d’un salarié temporaire auprès d’une entreprise utilisatrice lorsque la mission de travail temporaire vise à favoriser le recrutement de personnes sans emploi rencontrant des difficultés rencontrant des difficultés sociales et professionnelles particulières et lorsque l’entreprise de travail temporaire et l’entreprise utilisatrice s’engagent pour une durée à assurer un complément de formation professionnelle au salarié ;


Les deux premiers points concernent les salaires et les classifications : tu ne peux donc pas dans une entreprise négocier un coefficient inférieur ou un salaire inférieur à ce qui est prévu dans le fameux avenant 60. Ou alors j'ai rien compris et je ne suis pas le seul.

Mia Wallace

Avatar du membre
Messages : 9
Enregistré le : ven. 5 févr. 2016 - 15:24

Message » mer. 8 nov. 2017 - 22:10

Comment se passe la mise en place de ces nouvelles classifications dans vos cinémas ? Avez vous eut déjà des entretiens avec vos employeurs ?
J'aimerai aussi avoir vos avis sur le nouvel intitulé de poste concernant les opérateurs ayant le CAP et donc maîtrisant tant les techniques de l'image que du son aussi bien dans le contexte d'un événement que d'une séance classique de ciné et la maintenance des équipements (notre boulot quoi)... à votre avis est-ce qu'on sera mis dans la case : technicien Agent de cinéma 236 OU 239 niveau IV ou peut-on prétendre au niveau V 259 technicien de cinéma qualifié ???

Keurdelion

Messages : 469
Enregistré le : lun. 1 juin 2009 - 10:38

Message » jeu. 9 nov. 2017 - 23:38

Mia Wallace a écrit :Comment se passe la mise en place de ces nouvelles classifications dans vos cinémas ? Avez vous eut déjà des entretiens avec vos employeurs ?
Chez nous, rien pour le moment... donc ça se passe bien :roll:

Mia Wallace a écrit :J'aimerai aussi avoir vos avis sur le nouvel intitulé de poste concernant les opérateurs ayant le CAP et donc maîtrisant tant les techniques de l'image que du son aussi bien dans le contexte d'un événement que d'une séance classique de ciné et la maintenance des équipements (notre boulot quoi)... à votre avis est-ce qu'on sera mis dans la case : technicien Agent de cinéma 236 OU 239 niveau IV ou peut-on prétendre au niveau V 259 technicien de cinéma qualifié ???
Mon avis c'est que ça ne marche pas comme ça. Ton poste ne dépend pas de ton diplôme ou de tes compétences, mais de ce que tu fais (ou de ce qu'on te demande de faire). C'est en fonction de tes taches que tu es à un niveau ou à un autre. Ca vaut pour tous les postes, y compris pour les BAC+4 qui font de la caisse, leur diplôme leur donne pas un statut de directeur 8)