Salaire minimum (brut et net) d'un opérateur projectionniste

convention collective, droit du travail, salaires, contrats CDI et CDD...
Yannick

Avatar du membre
Messages : 4042
Enregistré le : mer. 22 sept. 2010 - 16:17
Contact :

Re: Salaire minimum (brut et net) d'un opérateur projectionn

Message » ven. 3 févr. 2017 - 8:03

Après, Keurdelion, les conditions de travail dans une asso n'auront jamais rien à voir avec celles subies dans un multiplexe. Et je ne suis pas sûr, non plus, que la programmation ni le rapport au public ne soient les mêmes.
Image

Hobby : visiter les cabines ♥

En recherche d'emploi.
CV ICI LIEN CLIQUABLE

penny-lane

Avatar du membre
Messages : 1502
Enregistré le : mer. 19 oct. 2011 - 14:40
Localisation : Ile-de-France

Message » ven. 3 févr. 2017 - 9:01

Keurdelion a écrit :C'est d'ailleurs pour ça qu'on a une convention collective et une grille de salaires pour toute la branche.


Certes, m'enfin, vu les taux de la convention collective ... Elle pourrait presque aussi bien ne pas exister :-/ Je comprends ce que tu dis, mais on ne pourra jamais dire que le travail est vraiment égal, la nature même du cinéma (1 salle ou 16, par exemple), fait déjà une différence. Et comme avec le numérique, on sait que les postes vont vers plus de polyvalence, de toutes façons les postes seront différenciés par la liste des autres tâches.

Je pense aussi que ces deux types de structures (pour caricaturer : asso ou multiplexe) ne vont pas forcément intéresser les mêmes profils de candidats, donc pour moi, c'est juste pas comparable.

Keurdelion

Messages : 479
Enregistré le : lun. 1 juin 2009 - 10:38

Message » ven. 3 févr. 2017 - 13:48

Yannick a écrit :les conditions de travail dans une asso n'auront jamais rien à voir avec celles subies dans un multiplexe.
La vérité est surtout que d'un multiplexe à l'autre (y compris au sein d'un même groupe), et que d'une asso à l'autre, les conditions ne sont pas du tout les mêmes.

Mais pourquoi dire "subies" en parlant uniquement de ceux qui bossent dans un multiplexe ? Vu ce que j'ai lu dans d'autres sujets ici, j'ai pas l'impression qu'il n'y ait jamais de "subi" dans les asso (voir le thème "heures supplémentaires et bénévolat" par exemple).
Pourquoi toujours tout opposer et caricaturer quand la vérité n'est ni blanche ni noire ?

Yannick a écrit :Et je ne suis pas sûr, non plus, que la programmation ni le rapport au public ne soient les mêmes.
Non, mais est-ce que cela doit influer sur le salaire ? Vendre un billet pour Jackie en VO mérite d'être moins payé que vendre un billet pour Raid Dingue ?

Coeur Noir

Avatar du membre
Messages : 3752
Enregistré le : lun. 2 mars 2009 - 10:16
Localisation : Maine et Loire - France
Contact :

Message » ven. 3 févr. 2017 - 14:32

Tutafé Keurdelion, « les conditions de travail dans une asso n'auront jamais rien à voir avec celles subies dans un multiplexe » comme si travailler en milieu associatif était paradisiaque : être face à des bénévoles qui te rappellent constamment que eux feraient ton boulot pour rien… face à des donneurs d'ordre dont les motivations sont idéologiques avant d'être cinématographiques ou pragmatiques… face à des partenaires institutionnels qui t'envisagent comme un prestataire corvéable ( puisque ta survie dépend de leurs subsides… )

C'est pas la même usure qu'en multiplexe, mais usure quand-même et parfois très pernicieuse. Tu as aussi le cas de SARL tout à fait privées et indépendantes qui - sous prétexte d'engagement éditorial - ont des exigences idéologiques intolérables envers leurs employés…

…donc certes une convention collective n'est pas la panacée mais définit à minima des obligations, que tout à chacun est en droit d'attendre et entendre.

mandycine

Messages : 380
Enregistré le : sam. 24 oct. 2009 - 14:48
Localisation : houlgate
Contact :

Message » lun. 15 mai 2017 - 8:14

pour info , j ai trouve cela . si ca peut aider
http://www.juritravail.com/Actualite/smic/Id/19118
tout est impossible jusqu a ce que quelqu un le fasse ----- berkan tufan