votre TOP-FILMS 2018 !

Partagez vos impressions sur les films. Vos coups de coeur et coups de gueule.
affiche-cine

Avatar du membre
Messages : 2439
Enregistré le : mar. 22 nov. 2011 - 23:51
Localisation : Paris
Contact :

votre TOP-FILMS 2018 !

Message » dim. 6 janv. 2019 - 22:01

Année de cinéma assez catastrophique pour moi en ce qui concerne les nouveaux films sortis en salles : quelques films ont suscité mon admiration comme L'ïle aux chiens ou Phantom Thread, j'en reconnais l'ambition et/ou la prouesse mais je n'ai pas été transporté.

D'autres sont à mon sens carrément des impostures comme 3 Billboards, un sous frères Coen. Les frères Sisters tout juste sauvé par sa séquence de fièvre de l'or.

D'autres des déceptions de haute volée : on a perdu Quentin Dupieux, enfin j'ai perdu ce que j'aimais dans son cinéma.

Et des films assez puérils comme Ready Player One et La Forme de l'eau, ado j'aurai surement adoré, mais maintenant, difficile d'être dupe et embarqué... Le Lars Von Trier aussi, dans le genre égo trip immature, ça se pose un peu là.

Cold War et Climax sont pas mal du tout, le premier pour ses qualités mainstream que je voudrais voir plus répandues, le second parce que Noe tire vraiment quelque chose d'esthétique de son dispositif et de ses dispositions punk...

J'aurai voulu aimer Les Garçons sauvages pour plein de raisons mais toute cette artificialité, bof... Dans le genre transgenre, j'ai largement préféré Girl, un film super maîtrisé, très très bien.

Ha si, aujourd'hui, vu High Life, film de SF de Claire Denis, waow la classe. Elle aborde en gros les mêmes thème que Interstellar mais elle renvoie Nolan à ses études :-D Bien écrit, intelligent, précis. Je regrette juste quelque coquetteries too much dans le personnage de Juliette Binoche.

Leto, c'est sympatoche.

Sinon, j'ai adoré revoir Spring Breakers et découvrir Yellow Submarine à la Villette. Sans parler de 2001 en 70mm, sublime bien sur.

En Liberté, très chouette. Salvadori, c'est le haut du panier en comédie française.

Et finalement, ce que j'ai préféré, les vraies émotions de cinéma, ce sont les films découverts dans des festivals de films de patrimoine ou dans les salles des cinémathèques, de L'Homme d'Aran aux Moissons du ciel en passant par Cruising ou L'Homme du large, L'Aigle des mers version muette... et j'en passe.

Bonne année de cinéma à tous !

Ps : Rappa, c'est La Passion de Jeanne d'Arc, Le Procès... c'est un film de Bresson.

Victoria5

Messages : 523
Enregistré le : ven. 4 sept. 2015 - 16:40

Message » dim. 6 janv. 2019 - 22:05

MOSS a écrit :
Victoria5 a écrit :Comme MOSS, j'ai bien aimé Der Hauptmann, que le distributeur français a curieusement traduit par The Captain : l'Usurpateur (pourquoi un titre franglais pour un film allemand ?).

Pour l'anglais, c'est simple, beaucoup de film nous arrive avec leur "titre international" celui sous lequel il est vendu dans le monde entier, et sous lequel on peut en avoir entendu parler dans tel ou tel festival...


Mais pourquoi du franglais ?

MOSS

Avatar du membre
Messages : 6967
Enregistré le : sam. 9 mai 2009 - 23:12

Message » lun. 7 janv. 2019 - 1:49

Parce que: because!
S'il n'y a pas de solution, c'est qu'il n'y a pas de problème!

Victoria5

Messages : 523
Enregistré le : ven. 4 sept. 2015 - 16:40

Message » lun. 7 janv. 2019 - 8:03

Indeed, très cher.

rappa

Messages : 170
Enregistré le : lun. 29 janv. 2018 - 12:04

Message » lun. 7 janv. 2019 - 8:43

affiche-cine a écrit :Ps : Rappa, c'est La Passion de Jeanne d'Arc, Le Procès... c'est un film de Bresson.

My bad, pour continuer la promotion de la langue de shakespeare.
Pour info le DCP est facile à trouver (chez gaumont catalogue si ma mémoire en me trahit pas sur ce coup :D ), et il est de très bonne qualité.

affiche-cine a écrit :Ha si, aujourd'hui, vu High Life, film de SF de Claire Denis, waow la classe. Elle aborde en gros les mêmes thème que Interstellar mais elle renvoie Nolan à ses études :-D Bien écrit, intelligent, précis. Je regrette juste quelque coquetteries too much dans le personnage de Juliette Binoche.

Ah celui-là par contre ne m'a pas convaincu du tout. Mais alors vraiment pas, et pourtant le pitch et le FA m'avaient chauffé à blanc, mais quelle déception ! Je l'ai trouvé quasiment grotesque et surtout très prétentieux. A mon sens la bonne prestation de Pattinson ne sauve pas le film du naufrage.