faire developper du film 8mm

Tout ce qui concerne les formats peu utilisés comme le 16 mm, le 70 mm, le 8 mm, le 9,5 mm, etc
Stef89

Auteur du sujet
Messages : 70
Enregistré le : lun. 13 juil. 2015 - 17:06

faire developper du film 8mm

Message » mar. 3 janv. 2017 - 21:10

Bonjour,
Un collègue à moi m'a demandé où on pouvait encore faire développer du film 8mm. Il a un petit paquet de bobines vierges et ne sais pas trop ce qu'il va en faire.
Est ce que quelqu'un a une adresse pour développer ce format? Est ce que vous connaissez une asso susceptible de se servir de film 8mm?
07534 par avance pour vos réponses, je lui transmettrais les infos dès que je le croiserai.

MOSS

Avatar du membre
Messages : 6617
Enregistré le : sam. 9 mai 2009 - 23:12

Message » mar. 3 janv. 2017 - 21:23

S'agit-il de Kodachrome? Dans ce cas, je crois que c'est devenu compliqué niveau chimique. Sinon il y a des asso, je cite celle-ci: LABOminable au cas où...
S'il n'y a pas de solution, c'est qu'il n'y a pas de problème!

musidora

Avatar du membre
Messages : 975
Enregistré le : lun. 25 nov. 2013 - 14:58

Message » mar. 3 janv. 2017 - 22:02

Je plussois pour LABOminable, c est associatif: ceux qui savent apprennent a ceux qui ne savent pas qui apres avoir appris apprennent a leur tour aux nouveaux. Cercle vertueux!

sinon, si tu as envie de te lancer a faire ca tout(e) seul(e), ici un manifeste du developpement argentique de copains avec plein de détails, quand on est vraiment motivés: http://lapskojs.klingt.org/lab0d0ble/pd ... opment.pdf

Victoria5

Messages : 291
Enregistré le : ven. 4 sept. 2015 - 16:40

Message » mer. 4 janv. 2017 - 9:49

Sinon en labo "pro" (et donc pas associatif…), Color City développe toujours ce format :

http://colorcity.fr

Je n'ai pas d'idée de ce que cela peut engendrer comme différence de coût entre LABOminable et Color City, si quelqu'un sait, je serais curieux d'en être informé.

Roger CANTO

Avatar du membre
Messages : 968
Enregistré le : mer. 11 août 2010 - 12:01
Localisation : Var

Message » mer. 4 janv. 2017 - 13:01

Roger CANTO a écrit :
Roger CANTO a écrit :.

Si ce sont des Ekta, il est aussi possible de les faire développer ici :

http://www.cine-super8.net/

Pour ne pas avoir à chercher, la partie réservée au développement du double-8 se trouve ici :

http://www.cine-super8.net/index.php?pg ... ms_Double8

.

Pour musidora, qui a donné ce conseil :

sinon, si tu as envie de te lancer a faire ca tout(e) seul(e), ici un manifeste du developpement argentique de copains avec plein de détails, quand on est vraiment motivés :

Il est impossible de faire le développement du double-8 tout seul parce qu'il est nécessaire de couper la bande de 16 mm qui sert à la prise de vue en deux bandes de 8 mm, ce qui nécessite des machines spéciales de grande précision.


Image

MOSS

Avatar du membre
Messages : 6617
Enregistré le : sam. 9 mai 2009 - 23:12

Message » mer. 4 janv. 2017 - 13:48

Impossible n'est pas cinéma! :mrgreen: (et qui parle de double 8 ?)
S'il n'y a pas de solution, c'est qu'il n'y a pas de problème!

Roger CANTO

Avatar du membre
Messages : 968
Enregistré le : mer. 11 août 2010 - 12:01
Localisation : Var

Message » mer. 4 janv. 2017 - 13:57

.

MOSS a écrit :Impossible n'est pas cinéma! :mrgreen:

As-tu déjà essayé de couper un film 16 mm en deux bandes de 8 mm sur toute sa longueur ?

MOSS a écrit :(et qui parle de double 8 ?)

Stef89 lui-même, en écrivant :

Un collègue à moi m'a demandé où on pouvait encore faire développer du film 8mm. Il a un petit paquet de bobines vierges et ne sais pas trop ce qu'il va en faire.

Du film 8 mm en bobines ne peut être que du double 8, car si cela avait été du Super-8, il aurait été question de chargeurs et non pas de bobines.

.

Stef89

Auteur du sujet
Messages : 70
Enregistré le : lun. 13 juil. 2015 - 17:06

Message » mer. 4 janv. 2017 - 14:24

En fait, je ne sais pas de quel conditionnement il s'agit. :oops: J'ai employé le terme de "bobine" de façon un peu généraliste. J'imagine qu'au final le film est stocké en rond à un moment ou à un autre mais dans un chargeur ou pas, je ne sais pas...
Ceci dit, quel drôle de façon de faire que le double 8, ça aiguise ma curiosité.

Roger CANTO

Avatar du membre
Messages : 968
Enregistré le : mer. 11 août 2010 - 12:01
Localisation : Var

Message » mer. 4 janv. 2017 - 15:21

.

Le film 8 mm (appelé souvent Double-8) a été créé par Kodak en 1932.

Il se présente, pour la prise de vue, sous forme d'un film de 16 mm de largeur en bobine que l'on passe deux fois dans la caméra, en inversant les bobines.
Après développement, le laboratoire le coupe en deux bandes de 8 mm de largeur.

Le film Super-8 a été créé aussi par Kodak en 1965.

Il se présente en chargeurs, contenant 15 m d'un film d'une largeur de 8 mm (il ne passe donc qu'une seule fois dans la caméra).

Image
Film 8 mm (double-8)

Image
Chargeur de film Super-8

Bien que de même largeur les films 8 mm et super-8 sont très différents parce qu'ils n'ont pas les mêmes perforations, ni les mêmes tailles d'images.

Image

Pour être complet, il faut préciser aussi qu'en dehors du 8 mm et du Super-8 il existe aussi un autre format de 8 mm de largeur : le double Super-8 (appelé aussi DS8).
Il s'agit d'un film de 16 mm de largeur, perforé au pas du Super-8, qui passe deux fois dans la caméra, comme le double-8 et qui est coupé en deux bandes de 8 mm de largeur après développement.
Cependant les films de ton ami ne sont certainement pas des DS8 parce que ce film a été très peu répandu et a pratiquement disparu.

Image
Film DS8 tel qu'il se présente pour la prise de vue.


.
Modifié en dernier par Roger CANTO le lun. 20 févr. 2017 - 11:55, modifié 1 fois.

musidora

Avatar du membre
Messages : 975
Enregistré le : lun. 25 nov. 2013 - 14:58

Message » mer. 4 janv. 2017 - 17:22

Roger CANTO a écrit :
Roger CANTO a écrit :.

Si ce sont des Ekta, il est aussi possible de les faire développer ici :

http://www.cine-super8.net/

Pour ne pas avoir à chercher, la partie réservée au développement du double-8 se trouve ici :

http://www.cine-super8.net/index.php?pg ... ms_Double8

.

Pour musidora, qui a donné ce conseil :

[i]sinon, si tu as envie de te lancer a faire ca tout(e) seul(e), ici un manifeste du developpement argentique de copains avec plein de détails, quand on est vraiment motivés :

Il est impossible de faire le développement du double-8 tout seul parce qu'il est nécessaire de couper la bande de 16 mm qui sert à la prise de vue en deux bandes de 8 mm, ce qui nécessite des machines spéciales de grande précision.


Merci Roger!
Ici on trouve, je crois, des sortes de petits rasoirs avec des rails qui permettent de couper le 16 en deux dans la longueur.
On peut aussi décider de ne pas le couper ou de ne faire que cette étape au lab


Roger CANTO a écrit :.

[b]Le film 8 mm (appelé souvent Double-8) a été créé par Kodak en 1965.

Il se présente, pour la prise de vue, sous forme d'un film de 16 mm de largeur en bobine que l'on passe deux fois dans la caméra, en inversant les bobines.
Après développement, le laboratoire le coupe en deux bandes de 8 mm de largeur.

Le film Super-8 a été créé aussi par Kodak en 1965.

Il se présente en chargeurs, contenant 15 m d'un film d'une largeur de 8 mm (il ne passe donc qu'une seule fois dans la caméra).

Image
Film 8 mm (double-8)

Image
Chargeur de film Super-8

Bien que de même largeur les films 8 mm et super-8 sont très différents parce qu'ils n'ont pas les mêmes perforations, ni les mêmes tailles d'images.

Image

Pour être complet, il faut préciser aussi qu'en dehors du 8 mm et du Super-8 il existe aussi un autre format de 8 mm de largeur : le double Super-8 (appelé aussi DS8).
Il s'agit d'un film de 16 mm de largeur, perforé au pas du Super-8, qui passe deux fois dans la caméra, comme le double-8 et qui est coupé en deux bandes de 8 mm de largeur après développement.
Cependant les films de ton ami ne sont certainement pas des DS8 parce que ce film a été très peu répandu et a pratiquement disparu.

Image
Film DS8 tel qu'il se présente pour la prise de vue.


.


Meuh si on en trouve du DS8, moi j en utilise, FOMAPAN powa! (c est du noir et blanc par contre)

Moss, j aime ton dicton! Impossible n est pas cinéma bananes030

musidora

Avatar du membre
Messages : 975
Enregistré le : lun. 25 nov. 2013 - 14:58

Message » mer. 4 janv. 2017 - 18:38

Victoria5 a écrit :Sinon en labo "pro" (et donc pas associatif…), Color City développe toujours ce format :

http://colorcity.fr

Je n'ai pas d'idée de ce que cela peut engendrer comme différence de coût entre LABOminable et Color City, si quelqu'un sait, je serais curieux d'en être informé.


J ai oublié de répondre a cela:

ce n est pas la meme chose du tout qui est proposée. Avec Labominable, tu adheres a une association, tu apprends a faire toi-meme dans le cadre de leur labo (qui est donc un truc participatif), ce n est pas un service qui t es offert comme le ferait une entreprise prestatrice de service. Donc ce n est pas comparable du tout, ca dépend de ce que tu veux faire: apprendre ou juste faire développer un film.

Stef89

Auteur du sujet
Messages : 70
Enregistré le : lun. 13 juil. 2015 - 17:06

Message » mer. 4 janv. 2017 - 20:56

Merci Roger pour les explications et merci à tous pour les adresses.

J'ai un peu cherché de mon côté et je vous avoue que si c'était pas que j'avais un cinéma à monter, une maison à finir et une famille à m'occuper, je proposerai bien à mon collègue de reprendre son matériel... (mais bon, je vais quand même lui transmettre les infos :D ). Vous transmettez bien votre passion.

Effectivement, le LABOminable, c'est une démarche participative qui ne correspond pas à un simple besoin de developpement, par contre pour des passionnés, c'est carrément génial et ça donne envie.

MOSS

Avatar du membre
Messages : 6617
Enregistré le : sam. 9 mai 2009 - 23:12

Message » mer. 4 janv. 2017 - 22:24

Merci Roger, pour ces précisions, moi je suis un gougnafier, j'ai presque toujours parlé de bobine de super 8, parce qu'une fois développé, ça va être une bobine... et quand je ne voulais pas trop me répéter, je parlais de cassette! :mrgreen:

Sinon, les services ne parlent pas de développement mais ce site mérite peut-être d'être connu.
S'il n'y a pas de solution, c'est qu'il n'y a pas de problème!

Roger CANTO

Avatar du membre
Messages : 968
Enregistré le : mer. 11 août 2010 - 12:01
Localisation : Var

Message » jeu. 5 janv. 2017 - 11:09

.

MOSS a écrit :... moi je suis un gougnafier.

Certainement pas !

MOSS a écrit :Sinon, les services ne parlent pas de développement mais ce site mérite peut-être d'être connu.

Merci pour le renseignement.
J'en prends bonne note.

.

Victoria5

Messages : 291
Enregistré le : ven. 4 sept. 2015 - 16:40

Message » jeu. 5 janv. 2017 - 15:31

musidora a écrit :ce n est pas la meme chose du tout qui est proposée.


C'est certain, mais si j'en crois le site de LABOminable :

"il faut devenir adhérent" (=cotisation) et "des tarifs modiques permettent de couvrir les frais de fonctionnement dans le cadre d’un encadrement bénévole".

Même si l'objet et l'esprit sont très dissemblables, j'aurai trouvé intéressant d'avoir une idée du prix de la cotisation et des "tarifs modiques" pour voir la différence avec un laboratoire dont c'est le gagne-pain.
Si j'en crois ce que j'ai entendu, c'est autour de 30 euros le développement pour une cartouche de super8 en inversible.