Demande d'aide pour numériser Super 8

Tout ce qui concerne les formats peu utilisés comme le 16 mm, le 70 mm, le 8 mm, le 9,5 mm, etc
affiche-cine

Avatar du membre
Messages : 2380
Enregistré le : mar. 22 nov. 2011 - 23:51
Localisation : Paris
Contact :

Re: Demande d'aide pour numériser Super 8

Message » sam. 6 déc. 2014 - 12:25

Oserai-je ajouter que 50% de l'opération de sauvegarde de vos films super 8 de famille passe par la conservation du support film lui même ?

(des gens qui abandonnent leurs bobines après le transfert sur simple DVD, ça s'est déjà vu :shock: )

Roger CANTO

Avatar du membre
Messages : 968
Enregistré le : mer. 11 août 2010 - 12:01
Localisation : Var

Message » sam. 6 déc. 2014 - 14:45

Il est évident qu'il ne faut pas se séparer des originaux super-8 ou 16 mm après numérisation ; mais on peut aussi assurer la pérennité des films en recopiant les supports numériques sur un support neuf de temps en temps (tous les 5 ans, par exemple), sans aucune perte de qualité.

.

Charles

Messages : 2452
Enregistré le : ven. 6 juin 2008 - 17:07

Message » sam. 6 déc. 2014 - 22:29

chris333j a écrit :Merci Charles.
Je ne connais strictement rien et je ne demande qu'à apprendre.

Bonsoir,

On commence mieux

Je ne comprends pas "Ni Roger, ni moi n'avons d'action chez qui que ce soit, je refuse (notre scanner arrivant le 10) de vous le faire: pas dans l'ADN Maison. Il ne sera utilisé que POUR et PAR nous, rassurez-vous il sera très rentabilisé. Donc c'est un retour d'expérience de professionnels que nous vous donnons, pas des bruits du web ou de concurrents qui font ces prestations."


Roger est Roger CANTO (enseignant et réalisateur), nous c'est un studio audio vidéo qui fait de la prestation de service, mais qui ne vend pas ce service. Nous travaillons pour des éditeurs et l'INA. Pas que, donc nous ne prenons pas de particuliers... ADN de la Maison, ça veut dire que nous ne VOULONS pas rentrer dans ce monde de requins. Pour l'éviter, nous nous sommes ruinés dans un scanner multi-format 8 à 35 (70mm à venir), 4K (6,5 à mi 2015)

Par contre une chose transpire de vos commentaires : vous êtes un vrai passionné et cela fait plaisir à voir dans un domaine que je trouve pollué par un tas de soi disant pro. De mon côté je ne sais rien mais je demande qu'à apprendre : donc que me conseillez-vous pour transférer mes 4h40 de bandes super 8 sonore en numérique (sans le montage car ça, je sais faire...).


Le conseil vous a déjà été donné.

http://www.transfert-sur-dvd.com

Le prix,surtout si c'est du sonore. Comptez 700 à 800 €.

@+

Francoise

Messages : 350
Enregistré le : sam. 2 août 2014 - 23:10

Message » dim. 7 déc. 2014 - 6:51

Bonjour

Les films amateurs st souvent vus avec + de défauts après numérisation. Même avec un bon travail. Le passage numérique montre des défauts qui étaient acceptés en 8/S8. C'est différent avec des semi-pros ou des pros en 16. Leur système c'est la caméra projecteur. Ce n'est jamais équivalent à 1 scanner. Leur système reprend le son avec. En scan c'est 2 passes.

Tester 1 bon prestataire le test simple. Les bons font tous le devis après examen des copies.

Doux dimanche

Francoise

Charles

Messages : 2452
Enregistré le : ven. 6 juin 2008 - 17:07

Message » dim. 7 déc. 2014 - 9:07

Salut,

On peut coupler et réinjecter sur le time-code le son. Je ne me souviens plus si le CTM le faisait, le notre certain que ... NON.

Il faut s'assurer qu'il y a toujours du son, surtout sur les films issus des caméras sonores. Les pistes se prenaient les bains, elles n'aimaient pas.

La lecture de la compensation sur les stéréo, vaste partie de rigolade :roll: La piste fait 0,45mm de large, souvent pistée à l'arrache. Ouille ... Ceux qui pré-fraisaient, ça tenait. Les autres, on se retrouve avec une ligne de 0,45 qui part un peu partout :D

J'adore le Super 8, je pense que c'est le système le plus con de la terre 003654 Si on avait laissé Pathé faire BIEN le DS8, là ... Rien que pour faire une marche arrière, un fondu et enchainé, torture de méninges...

Ais-je dit que j'aime BEAUCOUP le 9,5 mm ? Je crois que oui 003654

@+

chris333j

Auteur du sujet
Messages : 7
Enregistré le : ven. 5 déc. 2014 - 16:57

Message » mar. 9 déc. 2014 - 18:33

Bonjour, j'ai décidé de me lancer dans la numérisation avec un condenseur. Je dispose que d'un camescope dv sony handicam (non hd) et d'un appareil photo compact full hd. Lequel donnera le meilleur résultat selon vous ?
En parallèle on me propose la numérisation par un télécinéma Flashscan pro MWA au format SD pour environ 450€ les 4h30. Le prix vous semble t'il correct et la différence de qualité avec ce que je peux espérer par le condenseur mérite t'il un tel investissement ?
cordialement

Charles

Messages : 2452
Enregistré le : ven. 6 juin 2008 - 17:07

Message » mar. 9 déc. 2014 - 19:28

Bonsoir

Vous lisez ce qui a été écrit ou vous allez sur un forum super8. Voila, vous essayez de vous convaincre vous-même de deux mauvaises solutions. Et vous nous demandez des avis ou une bénédiction ? Basta de mon coté.

Vous formuliez je n'ai pas trop de thunes, mais j'ai des films auxquels je tiens à repiquer, je ne vous envoyais pas valser. Là c'est à mille temps. La voici d'ailleurs...



Dans ma boite ignorer

chris333j

Auteur du sujet
Messages : 7
Enregistré le : ven. 5 déc. 2014 - 16:57

Message » mar. 9 déc. 2014 - 22:57

Pas très cool de la part de personnes soit disant compétent vis à vis de personne comme moi qui n'y connaisse rien. Je ne vous souhaite pas de devoir chercher un jour des informations sur un forum dont vous n'y connaissait rien et de vous faire parler de la sorte. Si mes propos ont semblé être hors sujet ou prétentieux je m'en excuse le plus sincèrement du monde. Je ne répondrai plus afin d'éviter tout conflit et je sais désormais que ce forum ne s'adresse pas au débutant désirant apprendre humblement auprès des autres membres avertis ...

Charles

Messages : 2452
Enregistré le : ven. 6 juin 2008 - 17:07

Message » mar. 9 déc. 2014 - 23:19

Punaise,

Soyez logique avec vous-même ! Vous donnez un attachement sentimental très fort à vos films, nous vous donnons une solution assez chère mais que nous garantissons. Et sur laquelle ne ne touchons pas un rond, Rémy je ne connais que son travail qui parle pour lui. Croyez-moi, il parle bien ...

Que faites-vous ? Le contraire ... Donc vous nous demandez un conseil sur lequel vous aviez déjà la réponse. Ben avec moi, cela ne marche pas comme ça.

C'est simple .

chris333j

Auteur du sujet
Messages : 7
Enregistré le : ven. 5 déc. 2014 - 16:57

Message » jeu. 11 déc. 2014 - 6:14

J'ai bien étudié tout ça et, je pense investir car pour moi cela représente un investissement important.
Par contre j'ai le choix entre 2 prestataires dont les qualités sont certaines :
* PhotoLaboservice avec un Télécinéma Mémory Hd Full Hd 1920x1080 qui me reviendrait à 500€ mais le labo est à 1h30 de route de chez moi.
* Association cinémémoire sur Marseille (chez moi) avec un Télécinéma pro MWA au format SD pour 430€
que me conseillez-vous ? Merci encore pour votre aide, cdl

MOSS

Avatar du membre
Messages : 6618
Enregistré le : sam. 9 mai 2009 - 23:12

Message » jeu. 11 déc. 2014 - 10:44

Pourquoi ne pas demander les même trois minutes à chacun pour faire un petit comparatif? (Une idée comme une autre.)
S'il n'y a pas de solution, c'est qu'il n'y a pas de problème!

chris333j

Auteur du sujet
Messages : 7
Enregistré le : ven. 5 déc. 2014 - 16:57

Message » sam. 13 déc. 2014 - 6:51

C'est effectivement une bonne idée, mais pour le 1er il y a 30€ d'adhésion et un minimum de commande pour le 2ème...

frederic.vdb

Messages : 2
Enregistré le : mer. 7 janv. 2015 - 9:44

Message » mer. 7 janv. 2015 - 10:38

@chris33. Le transfert super 8 (et le transfert de films en général) est un travail assez fastidieux.

Il faut bien comprendre qu'une entreprise vous demandant 0.90 centimes la minute ne réalise pas le même travail qu'une entreprise demandant 2,5 € la minute.

La numérisation à proprement parlé représente à peine 30% du temps de travail.

La préparation qui constite en réalité à nettoyer le film en le passant dans un chiffon humidifié avec un alcool spécial pour le nettoyer prend déjà un certains temps (c'est le plus fastidieux car cela n'a aucun intérêt d'un point de vue technique). C'est à ce moment là que l'on peut contrôler la qualité des collages (qui cèdent s'ils sont défectueux dans 80% des cas à cause de la tension provoquée par le passage dans le chiffon de nettoyage), les éventuelles problèmes de perforations à réparer (le chiffon accroche sur les perfos endommagées), les amorces à rajouter etc....

Vient ensuite la numérisation à proprement parler. Pour ma part je ne fais qu'une balance des blancs (qui ne corrige que les blancs comme son nom l'indique). La numérisation que je réalise est faite en HD 1080 non compressé, soit 6 Go/minutes. Je ne touche pas lors de la numérisation aux couleurs. Si cela s'avère nécessaire je refais une balance des blancs en court de bobine (le cas typique étant un opérateur qui à oublié de retirer un filtre lumière artificiel pour filmer en extérieur).

Une première post-production est réalisée qui consiste à stabiliser le film, à retirer le grain disgracieux et les défauts superficiels (petites poussières, petites rayures). Le résultat de ce traitement est également sauvegardé en non compressé pour étalonnage final. Cet étape n'est pas réalisé systématiquement, il s'agit ici d'une option.

l’étalonnage final est réalisé sous première pro avec un plug-in spécifique (Colorista II). L’étalonnage est la partie que je préfère. La balance des blancs réalisée à la numérisation n'est pas suffisante car les tons moyens et les tons sombres sont également victimes des transformations chimiques apparues avec le temps. Si le blanc a viré au bleu, c'est également le cas pour le gris et le noir.

Je travaille sur les différentes étapes en non compressé, (RAW 4:2:2) car ainsi il n'y aucune perte d'information à cause de la compression et je peux reprendre une erreur de correction sans aucune perte d'information. Habituellement l'étalonnage est réalisé à la numérisation, si bien qu'une erreur d'étalonnage est enregistrée en compressé, donc il y a perte d'informations, même si l'on peut refaire une correction.

Ainsi on peut supposer qu'une entreprise même si elle dispose d'un scanner de bonne qualité, ne peut pas réaliser un travail correct s'il n'y a pas de post-production car aucun appareil n'est en mesure de corriger automatiquement correctement une dérive des couleurs. Certains prétendent le faire, ça fonctionne comme une balance de blancs en temps réel, c'est pire que tout car la balance est faite en permanence et c'est une catastrophe à reprendre quand le système s'est trompé. Donc inutilisable la plupart du temps. Je ne donne pas de nom, je ne veux pas d'ennui !

Ainsi pouvez-vous envisager de faire des économies en demandant une numérisation sur disque dur avec une entreprise sérieuse, qui vous fait économiser le coût de la postproduction mais qui réalise un scan de bonne qualité. Vous pourrez ensuite reprendre les fichiers numérisés pour "étalonner" les couleurs avec disposant d'une correction de couleur sur trois tons (c'est vraiment un stric minimum).

Si vous voulez faire des économies, il me semble que le mieux est de realiser une partie du travail vous même. Pour le scan vous pouvez également monter un appareil par vos propres moyens, les résultats sont excellent mais cela prend du temps pour monter l'appareil et il faut une expérience énorme pour réaliser les réglages correctement.

Roger CANTO

Avatar du membre
Messages : 968
Enregistré le : mer. 11 août 2010 - 12:01
Localisation : Var

Message » mer. 7 janv. 2015 - 21:06

frederic.vdb,

Je vous ai posé une question ici :
viewtopic.php?f=20&t=7482

J'attends toujours la réponse.

.

Transfert Films

Avatar du membre
Messages : 5
Enregistré le : sam. 11 oct. 2014 - 18:35
Localisation : AVIGNON
Contact :

Message » dim. 28 févr. 2016 - 22:02

Charles a écrit :
Si vous ne percevez pas la différence entre un scanner, tout le travail de préparation (Rémy le donne ici en mode éco http://www.transfert-sur-dvd.com/tarifs.htm#Z2)

Si on lui a donné des films le 3/12, il ne livrera pas avant ... janvier. Cela en dit très long sur son amour du beau. Il est à 1,50€ le mètre. Je ne dis pas qu'il n'est pas dans le haut des prix, je suis certain qu'il est dans le haut du transfert. L'offre éco n'est pas dans le traitement, dans l'authoring ... qui est un bouffeur de temps de première.

Ce sont vos films, rien n'est irréversible.

@+


Merci de lire 1,50 € la minute et non pas le mètre !
Le prix - s'il était facturé au mètre - serait d'environ 33 centimes.


Rémy Cantin http://www.transfert-sur-dvd.com
Prestations de Transferts et de Restauration
des Films sur Télécinéma Debrie Memory HD
Renseignements : www.photolaboservice.com