hortson cabine et portable

Tout ce qui concerne les formats peu utilisés comme le 16 mm, le 70 mm, le 8 mm, le 9,5 mm, etc
hortson

Auteur du sujet
Messages : 319
Enregistré le : sam. 1 déc. 2007 - 15:30
Localisation : bourg les Valence Drome

Re: hortson cabine et portable

Message » ven. 30 avr. 2010 - 14:04

Merci Moss pour ce magnifique plan d'un débiteur Hortson. Je te rassure l'émulsion est bien du bon coté car si le chargement se faisait sur un projecteur "chargement à gauche" les perfos seraient coté projectionniste. Donc, quelque soit le projecteur les perforations sont toujours du bon coté ainsi que l'émulsion. J'avoue, dans mon jene temps, que je ne me suis jamais préoccupé de savoir si l'émulsion était coté objectif ou coté lanterne. Ma seule préoccupation était, à ce jour, de savoir si les Hortson se chargeant différement des Debrie et autres projecteurs "à gauche".

hortson

Auteur du sujet
Messages : 319
Enregistré le : sam. 1 déc. 2007 - 15:30
Localisation : bourg les Valence Drome

Message » ven. 30 avr. 2010 - 14:12

Par contre Moss, sauf erreur de ma part, mais mon expérience de projection en 16 m/m me permet de le dire, on ne peut jamais démarrer une projection en décadré car lorsqu'on fait un collage on ne tient pas compte des perfos contrairement au 35. En 16 il n'y a qu'une perfo par image. En 35 il y en a quatre. Donc que le prjo soit à griffes ou à avec un débiteur croix de malte pas de décadrage possible. D'ailleurs sur les projos 16 il n'y a pas de poignée de cadrage comme sur les 35. Le bloc croix de malte est fixe.

cine9557

Messages : 4818
Enregistré le : dim. 28 oct. 2007 - 12:00

Message » ven. 30 avr. 2010 - 14:28

Si, la quasi totalité des projecteurs 16mm possèdent un levier qui permet de rattrapper les petits défauts de tirage, le plus souvent en jouant sur le positionnement verticale de la fenêtre:
Modifié en dernier par cine9557 le ven. 30 avr. 2010 - 16:55, modifié 1 fois.

hortson

Auteur du sujet
Messages : 319
Enregistré le : sam. 1 déc. 2007 - 15:30
Localisation : bourg les Valence Drome

Message » ven. 30 avr. 2010 - 16:11

Trés juste Monsieur Cinéma. J'avais oublié ce détail. Mais comme tu le précises c'est uniquement pour un défaut de tirage et non pas pour un défaut de cadrage du à un mauvais chargement. On joue uniquement sur la fenètre et non pas sur le bloc croix de malte.

Madison

Avatar du membre
Messages : 6386
Enregistré le : jeu. 19 mars 2009 - 22:13

Message » ven. 30 avr. 2010 - 16:31

MOSS a écrit :on peut tout à faire partir décadré si on ne fait pas gaffe


Il faut que tu nous expliques comment on peut " partir décadré " ? 003654
Je précise que je n'ai jamais projeté du 16 mm, mais je sais en tout cas qu'on ne peut pas couper décadré ( puisqu'il n'y a qu'une perfo par image, ou plus exactement une perfo entre chaque image ).
Modifié en dernier par Madison le ven. 30 avr. 2010 - 16:32, modifié 1 fois.
" FAKE IT TILL YOU MAKE IT ! "

hortson

Auteur du sujet
Messages : 319
Enregistré le : sam. 1 déc. 2007 - 15:30
Localisation : bourg les Valence Drome

Message » ven. 30 avr. 2010 - 16:32

J'ai mème vu des projecteurs 16m/m dotés d'un mécanisme permettant de diminuer la hauteur de la fenètre ce qui à l'époque permettait de projeter du 1.66 à la suite ou avant du 1.37. sans arréter la projection car dans pas mal de petites salles on ne disposait que d'un seul projecteur. Dans ce cas il fallait TRES RAPIDEMENT changer d'objectif pour avoir une focale compatible avec le format du film. Idem pour le scope mais on pouvait garder la mème fenètre que le 1.37. Dans la salle où j'opérais on gardait le mème primaire pour le 1.37 et le scope. Il y avait juste à basculer l'anamorphoseur pour passer du 1.37 au 2.35. Les programmes étaient montés sur des bobines de 600 mètres pour la première partie (documentaire,actualités, bande annonce et publicité). Le film lui, était sur des bobines de 1200 ou 1500 m. S'il durait plus de 2h3O, on démarrait le film avant l'entracte en essayant de couper à un moment adéquate.

Madison

Avatar du membre
Messages : 6386
Enregistré le : jeu. 19 mars 2009 - 22:13

Message » ven. 30 avr. 2010 - 16:37

hortson a écrit :mon expérience de projection en 16 m/m me permet de le dire, on ne peut jamais démarrer une projection en décadré

MOSS a écrit :on peut tout à faire partir décadré si on ne fait pas gaffe


Cela m'intrigue... 003654
S'il est impossible de décadrer en faisant un collage, peut-être qu'il est quand même possible de charger " décadré " dans certains projecteurs 16 mm ???
( J'ai hâte que MOSS revienne faire un tour par ici. )
" FAKE IT TILL YOU MAKE IT ! "

hortson

Auteur du sujet
Messages : 319
Enregistré le : sam. 1 déc. 2007 - 15:30
Localisation : bourg les Valence Drome

Message » ven. 30 avr. 2010 - 16:49

Sur la page 2 de ce sujet, sur la photo de Stéphane on voit trés bien la molette noire qui permet de manoeuvrer le bloc fenètre. Sur la partie supèrieure on voit également une petite butée dans une encoche qui délimite le mouvement vertical du bloc fenetre. Celui ci est minime et doit se situer de mémoire entre 15 et 20% de la hauteur totale de l'image Cette molette permet également de sortir le bloc fenètre pour le nettoyer ou le changer. (changement de format)

hortson

Auteur du sujet
Messages : 319
Enregistré le : sam. 1 déc. 2007 - 15:30
Localisation : bourg les Valence Drome

Message » ven. 30 avr. 2010 - 17:02

Pour qu'il ait décadrage il faudrait que le débiteur croix de malte soit mal monté et amène l'image mal positionnée dans la fenètre de projection. J'ai démonté plusieurs fois ce débiteur sur le projecteur dont j'avais la charge et jamais je n'ai eu de problème. Je ne me rappelle pas s'il y avait des ergots pour le positionner mais je pense qu'un mauvais montage est impossible. Nous allons attendre les explications de Moss sur ce sujet.

Madison

Avatar du membre
Messages : 6386
Enregistré le : jeu. 19 mars 2009 - 22:13

Message » ven. 30 avr. 2010 - 17:10

Ouais, MOSS, t'as intérêt à avoir de bons arguments, sur ce coup-là :mrgreen: ! 1352
" FAKE IT TILL YOU MAKE IT ! "

MOSS

Avatar du membre
Messages : 6617
Enregistré le : sam. 9 mai 2009 - 23:12

Message » sam. 1 mai 2010 - 13:40

L'explication est simple: Je vous ai dit une bêtise!
En fait, j'ai fait trois petits tests avec trois films différents avant le grand jour.
A chaque fois, le cadrage était un peu différent, j'ai du l'ajuster j'en ai déduit que j'avais mal chargé.
Mais maintenant que vous le dites: A l'évidence, la distance entre le débiteur et la fenêtre étant fixe, il n'y a pas de raison que cela change.
J'ai donc tiré une mauvaise conclusion d'un fait établi. L'explication est sans doute que l'interimage d'un film à l'autre n'était pas au même endroit (par rapport aux perfos... La différence était en effet de 20% de l'image (1/5ème) à peu près.

Un autre opérateur m'a dit que si on merdouillait dans les boucles, on risquait de décaler le son, ce qui est déjà plus crédible(mais en ciné concert, on s'en fout, on allume même pas le amplis! :mrgreen: )
S'il n'y a pas de solution, c'est qu'il n'y a pas de problème!

hortson

Auteur du sujet
Messages : 319
Enregistré le : sam. 1 déc. 2007 - 15:30
Localisation : bourg les Valence Drome

Message » dim. 2 mai 2010 - 14:19

OK Moss. Explication plausible. Il est vrai que si on fait un boucle trop importante après le débiteur croix de malte on peut avoir un léger décalage dans le rapport son /image. Moi, compte tenu de l'état de certaines copies que je projetais (surtout une qualité relative des collages, à l'époque pas de scotch) je faisais une boucle relativement grande car un collage mal fait pouvait la résorber et aucun rattrapage n'étant possible il fallait arréter la projection pour reconstituer la boucle. Idem pour celle qui était configurée avant le couloir de projection. Mais je n'ai jamais remarqué de décalage son/image.

MOSS

Avatar du membre
Messages : 6617
Enregistré le : sam. 9 mai 2009 - 23:12

Message » dim. 2 mai 2010 - 15:20

hortson a écrit :OK Moss. Explication plausible.

Ouf!! On dirait que j'ai frôlé le bannissement... :roll:
1352
S'il n'y a pas de solution, c'est qu'il n'y a pas de problème!

MOSS

Avatar du membre
Messages : 6617
Enregistré le : sam. 9 mai 2009 - 23:12

Message » mar. 2 nov. 2010 - 22:55

hortson a écrit :Par contre Moss, [...] on ne peut jamais démarrer une projection en décadré. En 16 il n'y a qu'une perfo par image.

Ah bah tient, j'ai eu le coup à nouveau sur une proj domestique. Pas un vrai gros décadrage mais on voit bien que l'unique perfo n'est pas exactement au même niveau de l'image entre l'amorce (qui est une pièce raportée, pas l'amorce d'origine) et le reste.Un ajustement est donc nécessaire.
S'il n'y a pas de solution, c'est qu'il n'y a pas de problème!

Madison

Avatar du membre
Messages : 6386
Enregistré le : jeu. 19 mars 2009 - 22:13

Message » mer. 3 nov. 2010 - 17:54

Et toc !
Il ne lâche pas l'affaire, le MOSS ! 1353
" FAKE IT TILL YOU MAKE IT ! "