Tarifs billetteries

Discussions en rapport avec le cinéma et les techniques cinématographiques.
moncinema

Auteur du sujet
Messages : 1
Enregistré le : mer. 22 nov. 2017 - 17:14

Tarifs billetteries

Message » mer. 22 nov. 2017 - 17:21

Bonjour tout le monde :)

Voyant sur les topics que chacun a ses préférences pour les systèmes billetteries, je recherche des informations concernant les tarifs exercés par les entreprises qui gèrent ces dites billetteries/sites...

Il me semble que la plupart du temps ils vendent un "package" du genre :
- Billetterie
- Site internet
- Application mobile

Je vois quelques acteurs principaux comme Côté Ciné Group, Monnaie Services... mais est-il possible d'avoir un tarif, ou une estimation ?

Cela dépend-il du nombres de salles ? Du nombres de fauteuils ? Ou alors c'est un peu à la tête du client 776792 ?

Merci à vous !

Bonne journée,

casa3166

Messages : 103
Enregistré le : lun. 24 oct. 2011 - 17:33

Message » jeu. 23 nov. 2017 - 10:40

Bonjour,
Le plus simple est de les contacter directement pour connaître l'étendue et les conditions de leur offre. Ils te feront aussi peut être une démo si tu leur demande du moins je pense.
D'une manière générale cela dépend surtout de ce que vous recherchez pour votre cinéma, du type de cinéma que vous êtes (mono écran ou multiplexe, cartes abonnés, confiserie, coupons CE etc etc ) le cas échéant de ce que vous avez déjà en place et au final du budget dont vous disposez.
Dernier point a partir du 01 2018 obligation de conformité de son logiciel
https://www.service-public.fr/professio ... tes/A10279

diproj

Avatar du membre
Messages : 3119
Enregistré le : ven. 21 oct. 2011 - 13:17
Localisation : entre les toilettes et la cabine suivant les pannes

Message » jeu. 23 nov. 2017 - 13:58

nous ne sommes normalement pas concerné par la directive sur les caisses car nos systemes doivent déjà avoir l'agrement du CNC peut etre une modif pour donner un acces au controleurs du fisc mais rien d'autre. Par contre c'est l'arret de mort de la billeterie manuelle
" Je ne sais pas si Dieu existe, mais s'il existe, j'espère qu'il a une bonne excuse ." Woody Allen.
Avec toutes les horreurs que l'homme commet au nom de Dieu il ne va rien rester pour le diable.

denis

Avatar du membre
Messages : 468
Enregistré le : mar. 25 nov. 2014 - 11:12

Message » jeu. 23 nov. 2017 - 15:59

Cela veut dire que la billetterie papier sera interdite à partir du 01 janvier 2018?

Stef89

Messages : 69
Enregistré le : lun. 13 juil. 2015 - 17:06

Message » jeu. 23 nov. 2017 - 20:44

Apparement, ça s'applique lors de l'utilisation d'un logiciel de caisse ou de compta. Mais il n'y a rien qui dit qu'il est obligé de passer par un logiciel. Donc compta papier et/ou billeterie papier non concernée. 003654

casa3166

Messages : 103
Enregistré le : lun. 24 oct. 2011 - 17:33

Message » ven. 24 nov. 2017 - 9:39

Bonjour,
La directive concerne tous les logiciels de caisse, quels qu'ils soient, qui sont susceptibles d'émettre des factures que soit sous forme de billet (ticket) ou autres à partir du moment où il y a (surtout) TVA.
Le problème est que certains logiciels de caisse pour les commerces permettent via une manipulation de faire disparaître toute trace de transaction (surtout celles réglées en espèces) et donc de ne pas les déclarer au fisc (en gros du "black") et donc perte de TVA pour l'état.
Pour un cinéma par exemple la vente de confiserie ou de lunettes ou la location de salle y compris la vente de billets (TVA 5.5 avec possibilité de règlement en espèce) etc etc ....tombent de fait sous le coup de la directive.
En conséquence les logiciels de billetterie cinéma sont concernés même si on peut supposer, à tort, qu'ils sont agréés par le CNC.
Le CNC n'a rien à voir avec le fisc (impôts).
Concernant les cinémas en billetterie manuelle ils sont je suppose de fait exclus de cette directive sauf à faire des factures par ailleurs avec un tableur (à voir).
Dans tous les cas le logiciel devra, à mon sens, pouvoir délivrer cette attestation de conformité.Toujours est-il que notre fournisseur de billetterie nous à informé qu'il délivrera cette attestation à partir du 01 01 2018. Donc on peut en déduire qu'il est concerné par la directive sinon à quoi bon passer du temps à sa mise en conformité.

casa3166

Messages : 103
Enregistré le : lun. 24 oct. 2011 - 17:33

Message » ven. 24 nov. 2017 - 9:43

Re
Et pour ceux qui veulent pousser plus loin leur connaissance sur ce qui est attendu pour la conformité
http://bofip.impots.gouv.fr/bofip/10691 ... 0-20160803

casa3166

Messages : 103
Enregistré le : lun. 24 oct. 2011 - 17:33

Message » ven. 24 nov. 2017 - 10:05

Re Re
Je viens de relire le BOFIP et plus particulièrement les lignes
290
Qu'il s'agisse du certificat ou de l'attestation individuelle, c'est l'éditeur du logiciel de comptabilité ou de gestion ou du système de caisse qui fait produire le document (certificat demandé par l'éditeur à un organisme certificateur accrédité ; ce n'est pas l'assujetti qui demande la certification) ou qui produit ce document (attestation individuelle). En pratique, l'éditeur remet ce document (certificat ou attestation individuelle) à l'assujetti soumis à l'obligation prévue au 3° bis du I de l'article 286 du CGI, lors de l'achat du logiciel ou système. A défaut (notamment lorsque le logiciel ou système a été acquis avant l'adoption du 3° bis du I de l'article 286 du CGI), l'assujetti peut demander à l'éditeur qu'il lui remette un certificat si le logiciel ou système a été certifié ou une attestation individuelle pour le logiciel ou système en cause.
300
On entend par « éditeur » du logiciel ou du système de caisse la personne qui détient le code source du logiciel ou système et qui a la maîtrise de la modification des paramètres de ce produit.

D'où mon interrogation concernant les cinémas équipés de solutions de billetterie qui ont fait l'objet de rachat ces dernières années ( CCG, Tixos ...) ou d'anciens logiciels peut-être toujours en place (EuroCiné, cinéxagone ...)
Les acquéreurs / propriétaires ont-ils, comme indiqué, le code source de ces logiciels afin d'être en capacité de délivrer l'attestation de conformité en tant qu'éditeur ?
On peut supposer que ce sera l'occasion de proposer le changement pour leur nouveau logiciel

Coeur Noir

Avatar du membre
Messages : 3300
Enregistré le : lun. 2 mars 2009 - 10:16
Localisation : Maine et Loire - France
Contact :

Message » sam. 25 nov. 2017 - 0:30

…garantir la sécurité par l'opacité : le truc impossible. Tu es bien placé casa pour savoir que prétendre garantir une conformité sur un code source ( soit disant secret parce que ) propriétaire est un leurre.

C'est juste un business de certification par cooptation et copinage.

Coeur Noir

Avatar du membre
Messages : 3300
Enregistré le : lun. 2 mars 2009 - 10:16
Localisation : Maine et Loire - France
Contact :

Message » sam. 25 nov. 2017 - 23:33

moncinema a écrit :Cela dépend-il du nombres de salles ? Du nombres de fauteuils ? Ou alors c'est un peu à la tête du client ?
Un peu tout ça à la fois ;-) bienvenue dans un marché professionnel de niche…

Donc non tu ne trouveras nulle part de tarifs « catalogue » officiels pour ce genre de produits et services, la seule façon de le savoir c'est de solliciter des devis auprès des divers fournisseurs. Aussi au préalable forge-toi une idée précise de tes besoins incontournables à minima ( nombre de caisses, bornes automatiques, vente en ligne, sièges numérotés, confiserie, besoin de communiquer avec ton TMS, ton affichage dynamique…)

Pourquoi je dis ça ? Tous te vendront un truc qui sort des billets et édite des bordereaux cnc ( ils font tous le boulot induit par l'homologation cnc ). Et tous te proposeront des modules ou services optionnels, et bizarrement dans ces options il y a des outils parfois essentiels : gestion de cartes d'abonnement, de fidélité, de tickets dédiés ( CE, événementiels… ), vente en ligne, confiserie et stocks, export tms ou affichage dynamique…

Demande des démos : notamment sur la partie programmation des séances et gestion des tarifs. Il y a des différences sensibles. J'en trouve certaines plus logiques que d'autres ( par ex. faut-il créer une fiche film par version de films - vo, 3D, audiodescription ? )

Dans ce qui peut distinguer l'un ou l'autre fournisseur : certains te vendent des licences pour utiliser leur logiciel sur un certain nombre de postes ( tu paies une fois très cher ) d'autres vendent plutôt un accès à un⋅des service⋅s ( genre d'abonnement, en gros, tu paies tant que tu utilises ). Renseigne-toi bien aussi sur les assistances et hotline, quand y a pépin avec un système de caisse c'est forcément le week-end ou un jour férié quand y a plein de monde ! La vente en ligne est un autre critère : s'agit-il d'un coût par billet vendu, au volume, par seuils ? Qui gère la partie web-site commerçant ?

Côté matériel, la plupart propose sa gamme de « p.o.s. » demande des descriptifs et références détaillées : c'est parfois du matériel qu'on peut trouver ailleurs à moindre coût, l'objet pc-de-caisse n'est pas spécifique au cinéma. Mais dans ce cas les garanties ne sont plus les mêmes, faut voir. En arrière plan c'est de la gestion de bases de données, donc des processeurs relativement costauds sont nécessaires.

Malheureusement tous imposent l'usage de Microsoft ( ce qui a un coût et représente un problème de sécurité : voir s'ils incluent la maintenance du système hôte et d'éventuels anti-virus ).

Tu cites Côté Ciné Group ( Vista/Veezy ), Monnaie Services… N'hésite pas à contacter Clarity-ccs ( ils souhaitent développer leur clientèle d'indépendants ) ou Datronics ( qui ont une solide expérience en restauration, avant le cinéma ) ou ArinaSoft… Ils ont tous de bons produits à défendre, à toi de voir ce qui correspond le mieux à tes attentes, en terme technique, ergonomique, esthétique et financier. ( bah oui le « look » des caisses et bornes peut avoir son importance… )

[ edit ] et CDS donc, voir plus bas !
Modifié en dernier par Coeur Noir le dim. 26 nov. 2017 - 22:16, modifié 1 fois.

Coeur Noir

Avatar du membre
Messages : 3300
Enregistré le : lun. 2 mars 2009 - 10:16
Localisation : Maine et Loire - France
Contact :

Message » dim. 26 nov. 2017 - 2:27

Ah oui j'oubliais :
pour la partie web, y a moyen d'éviter de « payer » une appli' mobile en te faisant concevoir un site web en responsive-design ( qui s'adapte automatiquement à l'écran qui l'affiche ).

Stef89

Messages : 69
Enregistré le : lun. 13 juil. 2015 - 17:06

Message » dim. 26 nov. 2017 - 10:16

Coeur Noir a écrit :Malheureusement tous imposent l'usage de Microsoft


Il me semble que tixxos peut fonctionner sur un PC linux.

Coeur Noir

Avatar du membre
Messages : 3300
Enregistré le : lun. 2 mars 2009 - 10:16
Localisation : Maine et Loire - France
Contact :

Message » dim. 26 nov. 2017 - 15:02

C'est fini Tixos, racheté par CCG. L'ancien directeur de Tixos travaille désormais pour Vista/Veezy.

Mais oui Tixos pouvait tourner sur à peu près n'importe quel O.S. c'est un « client » java qui se connecte à un serveur en ligne, en gros.

djromain07

Messages : 245
Enregistré le : lun. 5 juil. 2010 - 14:42

Message » dim. 26 nov. 2017 - 16:55

Hello,

CoeurNoir a bien résumé la situation. Même si maintenant certains prestataires facturent aux nombres de modules choisis.

Pour compléter le conversation, CDS a présenté une nouvelle solution de billetterie à Deauville qui tourne sous Linux.
Je dis "Billetterie" mais c'est bien plus que ça car apparement tu peux même gérer ton cinéma (Factures, RH...).

http://www.cineoffice.com/cineoffice/

Le mieux est encore que tu les contactes, que tu demandes une démo et que tu nous fasses un retour ici :-)

Coeur Noir

Avatar du membre
Messages : 3300
Enregistré le : lun. 2 mars 2009 - 10:16
Localisation : Maine et Loire - France
Contact :

Message » dim. 26 nov. 2017 - 22:15

Oh ! Joie !