LE CAP est-il obligatoire ?

Discussions en rapport avec le cinéma et les techniques cinématographiques.
EBM

Auteur du sujet
Messages : 20
Enregistré le : mar. 10 oct. 2017 - 16:47

LE CAP est-il obligatoire ?

Message » mar. 10 oct. 2017 - 16:51

Bonjour,

le CAP d'opérateur projectionniste est-il obligatoire pour un projectionniste de cinéma ?

L'arrêté suivant est-il toujours d'actualité et que risque l'exploitant s'il embauche un projectionniste qui a une autre qualification ?

*ARRETE DU 15 JUIN 1961

RELATIF A L' EXERCICE DE LA PROFESSION

DE SPECTACLES CINEMATOGRAPHIQUES

(J.O. 17 juillet 1961 - Rect. 24 septembre 1961)

Merci pour votre réponse documentée ! ;-)

ilovewaterslides

Avatar du membre
Messages : 15
Enregistré le : jeu. 28 sept. 2017 - 1:58
Localisation : La Ville Rose

Message » mar. 10 oct. 2017 - 18:43

Selon le même arrêté, je cite:

"Nul ne peut exercer en qualité d'opérateur projectionniste de spectacles cinématographiques dans les théâtres cinématographiques effectuant plus de six séances hebdomadaires s'il n'est titulaire du certificat d'aptitude professionnelle créé par arrêté du 6 juillet 1948."

Donc logiquement si je n'ai pas compris de travers, tu peux seulement bosser dans un petit cinéma qui propose environ une séance par jour sans le CAP.

Quelqu'un peut confirmer?
003654

penny-lane

Avatar du membre
Messages : 1456
Enregistré le : mer. 19 oct. 2011 - 14:40
Localisation : Ile-de-France

Message » mar. 10 oct. 2017 - 19:25


ilovewaterslides

Avatar du membre
Messages : 15
Enregistré le : jeu. 28 sept. 2017 - 1:58
Localisation : La Ville Rose

Message » mar. 10 oct. 2017 - 19:57

Quelle tristesse...

Du coup, la réglementation aujourd'hui c'est pas de qualification obligatoire ou l'inverse?

penny-lane

Avatar du membre
Messages : 1456
Enregistré le : mer. 19 oct. 2011 - 14:40
Localisation : Ile-de-France

Message » mar. 10 oct. 2017 - 20:32


ilovewaterslides

Avatar du membre
Messages : 15
Enregistré le : jeu. 28 sept. 2017 - 1:58
Localisation : La Ville Rose

Message » mar. 10 oct. 2017 - 22:08

Merci pour le lien!

Keurdelion

Messages : 431
Enregistré le : lun. 1 juin 2009 - 10:38

Message » mar. 10 oct. 2017 - 23:10

ilovewaterslides a écrit :Quelle tristesse...

Du coup, la réglementation aujourd'hui c'est pas de qualification obligatoire ou l'inverse?

La réglementation aujourd'hui c'est pas de réglementation.

ilovewaterslides

Avatar du membre
Messages : 15
Enregistré le : jeu. 28 sept. 2017 - 1:58
Localisation : La Ville Rose

Message » mar. 10 oct. 2017 - 23:18

Merci pour ta réponse.

EBM

Auteur du sujet
Messages : 20
Enregistré le : mar. 10 oct. 2017 - 16:47

Message » mer. 11 oct. 2017 - 10:55

Merci beaucoup à tous pour vos contributions !
En effet :
« L’arrêté du 16 octobre 1952 relatif au certificat d'aptitude professionnelle de projectionniste de spectacles cinématographiques est abrogé.
Texte totalement abrogé par le décret n° 2014-794 du 9 juillet 2014. »
(legifrance)

Cacouette

Messages : 1
Enregistré le : mar. 17 oct. 2017 - 12:54

Message » mar. 17 oct. 2017 - 13:10

Bonjour tout le monde et merci pour votre site et forum qui est bien chouette !

Je vais parler de mon cas comme bien d'autre avant moi et rebondir sur ce sujet pour pas en créer un autre inutilement.

Je suis tenté depuis bien longtemps de faire le CAP et je me motive cette année. Probablement en retard de quelques années mais très intéressé tout de même.
Vu toutes les mutations de ces dernières années,d'après vous est-ce que passer le CAP (par le CNED) vaut le coup au delà d'une simple curiosité ? Lorsque je vois des annonces, le CAP est plus que recommandé pour travailler dans un cinéma. Je sais bien que le métier à changé, et pas de la meilleure des façons, mais l'idée de bosser dans un ciné me plaît bien et de mettre les mains dans le cambouis aussi. Naif que je suis peut-être....

Autre question, pour les parisiens plutôt, savez-vous si obtenir un/des stages est tâche ardue dans les cinémas parisiens (j'entends par là hors gros exploitants à 3 lettres par exemple...).

Merci d'avance pour vos éventuelles réponses.