Ymagis en bourse, pour quoi faire ?

Discussions en rapport avec le cinéma et les techniques cinématographiques.
Messages : 3924
Enregistré le : lun. 2 mars 2009 - 10:16
Localisation : Maine et Loire - France
Contact :

Ymagis en bourse, pour quoi faire ?

Message

http://www.bfmtv.com/economie/ymagis-bo ... 95876.html
bfm a écrit :A l'occasion de son introduction en Bourse, Ymagis vise à lever de l'ordre de 17 millions d'euros de nouveau capital.
Idées ?
Messages : 3139
Enregistré le : ven. 21 oct. 2011 - 13:17
Localisation : entre les toilettes et la cabine suivant les pannes

Re: Ymagis en bourse, pour quoi faire ?

Message

Aie !!!
Je ne sais pas si c'est bon signe mais il va falloir payer les dividendes attention au cout humains dans ces histoires ce n'est jamais gratuit.
Si l'entreprise est rentable comme semble l'indiquer l'article je ne vois pas pourquoi
faire une augmentation de capital ou alors c'est en vue d'une session a une autre entité? ou un rachat d'une autre entreprise?
Messages : 7087
Enregistré le : sam. 9 mai 2009 - 23:12

Re: Ymagis en bourse, pour quoi faire ?

Message

Hypothèse numéro un:
Si c'est un Monsieur Dura transfuge d'UGC qui bosse maintenant chez Ymagis, il s'ennuyait un peu et boursicoter, il ne sait faire que ça.

1352
Messages : 7087
Enregistré le : sam. 9 mai 2009 - 23:12

Re: Ymagis en bourse, pour quoi faire ?

Message

Ou pire, il est venu là pour ça.
Ah, le marché du renouvellement!
L'évocation des VPF comme d'un acquis sans date de péremption...
Ça va être grand tout ça.
J'adore le monde de la bourse, j'adore, j'adore j'adore. :twisted:
Messages : 3139
Enregistré le : ven. 21 oct. 2011 - 13:17
Localisation : entre les toilettes et la cabine suivant les pannes

Re: Ymagis en bourse, pour quoi faire ?

Message

Ils anticipent la fin des VPF donc une perte substantielle.?
difficile de faire des hypothèses on n'a pas le même cerveau.Et en plus nous sommes que des humains 1353
Messages : 332
Enregistré le : dim. 30 déc. 2007 - 23:11
Localisation : Sud

Re: Ymagis en bourse, pour quoi faire ?

Message

MOSS a écrit :Ou pire, il est venu là pour ça.
Ah, le marché du renouvellement!
L'évocation des VPF comme d'un acquis sans date de péremption...
Ça va être grand tout ça.
J'adore le monde de la bourse, j'adore, j'adore j'adore. :twisted:

Et par la suite une délocalisation dans les Paradis fiscaux ?? :)
Messages : 3924
Enregistré le : lun. 2 mars 2009 - 10:16
Localisation : Maine et Loire - France
Contact :

Re: Ymagis en bourse, pour quoi faire ?

Message

Les gars, vous êtes caricaturaux...

Le modèle économique proposé par Ymagis - jusque là - est assez exemplaire, d'ailleurs finalement le législateur l'a quasiment plagié.

Anticiper la fin des VPF, oui, il doit y avoir de ça, mais 17 à 20 M d'€ c'est à peine le coût de 2-3 gros multiplexes...

...pas de quoi constituer un nouvel empire ?
Messages : 519
Enregistré le : lun. 20 oct. 2008 - 7:30

Re: Ymagis en bourse, pour quoi faire ?

Message

Coeur Noir a écrit :Les gars, vous êtes caricaturaux...
Why? Why? WHY??

... toujours renvoyer à la caricature...

Juste des réponses à la question que tu poses. Très bonne question d'ailleurs.

plus un peu de sarcasme... ça fait du bien en ce moment.

Même un bon modèle économique . Mais c'est quoi d'ailleurs dans le monde pur de la finance ?

1. un modèle efficace... dans les critères de la finance? si c'est le cas c'est un modèle destructeur dans le monde concret du travail.... celui qui me prouve le contraire gagne une cocotte minute de pop corn qui n'explose pas :mrgreen:

ou 2. un modèle qui marche? et là les remarques humoristique de moss, djproj et dctyp ne sont pas caricaturales au vue des sommes engagées sur prêts bancaires à l'échelle nationale voir multinationale....
Est-ce effectivement signe d'un développement d'Ymagis, ou d'une anticipation d'une difficulté économique (recherche de financement)?

même une somme "minime" (17 à 20 M d'euros) peut provoquer une difficulté de gestion sur une trésorerie... Mais là comme disait DJproj, nous ne sommes que des humains 009987 (heureusement!) et ce monde là nous dépasse un peu...

les paris sont ouverts....
Messages : 3924
Enregistré le : lun. 2 mars 2009 - 10:16
Localisation : Maine et Loire - France
Contact :

Re: Ymagis en bourse, pour quoi faire ?

Message

Ok, ok, c'est toujours une question de point de vue, et de quelle "hauteur" on regarde la scène...

...la petite centaine d'employés d'Ymagis - soit au bas mot 3 ou 4x plus qu'au tout début de l'aventure - aurait sans doute un avis sur la question, mais devoir de réserve, assurèment.

Quant à moi utilisateur et "client" d'Ymagis, (et satisfait jusque là) bah j'aimerais bien savoir où ils vont...
Messages : 3139
Enregistré le : ven. 21 oct. 2011 - 13:17
Localisation : entre les toilettes et la cabine suivant les pannes

Re: Ymagis en bourse, pour quoi faire ?

Message

Le problème n'est pas le fait que Ymagis ait des ambitions (je place plutôt cela dans le registre qualité).C'est que souvent dans ce genre d’opération on se mari avec le diable supposons que l’endettement d'Ymagis auprès des banques soit au taquet (ce qui vus les investissement de départ est probable sans être pour cela inquiétant) D'ou vont venir les fonds .Si ce sont des fonds de placements (comme dans la plupart des cas lorsque la limite d'emprunt est atteinte ce qui doit être le cas vus l'appel d’actionnariat)Les exigences de ces gens là en matière de dividendes sont intenables pour une entreprise qui vit de son savoir faire et débouchent souvent sur la mise en miettes des boites revendues par secteurs en morceaux pour pouvoir honorer les échéances.Le modèle Ymagis actuel est performant moi aussi je travaille avec eux.Il ne faudrait pas que cela parte en miette sur une mauvaise stratégie commerciale personne n'y aurait a gagner en interne et en externe. Espérons que la stratégie mise en place est bien ficelée.
Dans le doute on vas leurs faire confiance de toutes façon on a aucune influence sur ce qui se prepare.
Messages : 3924
Enregistré le : lun. 2 mars 2009 - 10:16
Localisation : Maine et Loire - France
Contact :

Re: Ymagis en bourse, pour quoi faire ?

Message

DiProJ a écrit :Si ce sont des fonds de placements (comme dans la plupart des cas lorsque la limite d'emprunt est atteinte ce qui doit être le cas vus l'appel d’actionnariat)Les exigences de ces gens là en matière de dividendes sont intenables pour une entreprise qui vit de son savoir faire et débouchent souvent sur la mise en miettes des boites revendues par secteurs en morceaux pour pouvoir honorer les échéances.
Ok, ça je le comprends bien : "les petites" sociétés qui entrent en bourse se font souvent démolir à cause de ça, parce qu'elles se rendent archi dépendantes d'un actionnariat purement spéculatif.

Mais là on a affaire à des gars qui ont eu une sacrée bonne idée à un sacré bon moment et qui ont une sacrée bouteille aussi (ancien exploitant, ancien de chez Disney, de chez UGC...) on peut donc espérer que ce besoin de nouveaux capitaux précéde l'arrivée d'un nouvel outil dont on aura (presque) tous besoin prochainement (comme ce fut le cas avec la collecte vpf) plutôt que le révélateur des limites d'endettement de la société Ymagis ?

(et bon, désolé de vous avoir accusé d'être caricaturaux, vous pourrez toujours me traiter de grand naïf !!!)
Messages : 7087
Enregistré le : sam. 9 mai 2009 - 23:12

Re: Ymagis en bourse, pour quoi faire ?

Message

Petite ou grosse société, le problème de la bourse, c'est quand même sa virtualité absolue. La valorisation / dévalorisation des titres reposent sur du vent total. Il suffit que le PDG de telle boite chope la gastro pour que ça plonge (ça y est, là tu peux me traiter de caricaturiste! :mrgreen: )
Je radote avec les même exemples trouvés dans le Canard, mais on peut s'amuser à en trouver d'autres: Quand Air France "vaut" régulièrement moins que la somme des valeurs des avions qu'elle possède... Quand Carrefour vaut moins que la valeur de ses biens immobiliers propres, on peut parler de... mais de quoi au fait? Même pas de Monopoly, c'est encore plus c.. que ça!

Disney comme UGC on connu des hauts et...des très bas, sauvés par des fusions, démentallements de branches etc.
Je me pose de vraies questions sur le transfuge de M. JM Dura. La numérisation du circuit est-elle vraiment une success story? Pourquoi ne pas être resté pour récolter les fruits de la révolution de sa boîte (je rappelle qu'UGC a pris son élan mais a fini par se numériser à une vitesse surprenante.)
Enfin bref, j'ai du mal à imaginer qu'il y ait une vraie bonne raison derrière tout ça.
Messages : 3032
Enregistré le : ven. 29 mai 2009 - 1:35
Localisation : En t
Contact :

Re: Ymagis en bourse, pour quoi faire ?

Message

Coeur Noir a écrit :http://www.bfmtv.com/economie/ymagis-bo ... 95876.html
bfm a écrit :A l'occasion de son introduction en Bourse, Ymagis vise à lever de l'ordre de 17 millions d'euros de nouveau capital.
Idées ?
"Tout" est expliqué ici : http://ymagis-bourse.com/

Bon, y'a beaucoup de pages à lire... forcément.

(c'est public, mis en avant par le site web de la société - donc pas de délit d'initié à l'horizon pour les taquins...).
Messages : 1
Enregistré le : mer. 24 avr. 2013 - 0:47

Re: Ymagis en bourse, pour quoi faire ?

Message

Bonjour à tous ! Votre conversation m'a été rapportée par un des "Ymagiciens" qui s'inquiétait des malentendus qu'il pensait lire dans vos échanges. Je veux donc vous rassurer sur les projets d'Ymagis, et dissiper ce qui me semble être des incompréhensions quand je lis à mon tour vos posts. Vous m'excuserez de livrer en vrac mes commentaires, mais la journée a été (très) longue :

1. Ce n'est pas la première fois qu'Ymagis ouvre son capital pour financer son développement. Ainsi, en 2008, alors que la société n'avait pas encore de chiffre d'affaires, ou alors très symbolique, deux fonds français de capital risque ont cru en nous, et nous ont apporté 6 millions d'euros d'argent frais, sous forme de capital. Sans cet argent, Ymagis ne serait pas ce qu'il est aujourd'hui, c'est à dire une entreprise innovante et qui enregistre une solide croissance, en France comme ailleurs : nous sommes devenus leader en Allemagne, et bientôt en Espagne par exemple. En fait sans cet argent Ymagis serait mort. Donc pas de caricature : les investisseurs financiers servent avant tous, de notre point de vue, à développer notre entreprise, et avec succès comme nous l'avons jusqu'à présent démontré.

2. Aller en Bourse aujourd'hui vise au même objectif qu'en 2008 : lever des fonds propres nouveaux pour financer notre développement. Nous avons beaucoup de projets, beaucoup d'idées. Le cinéma est en pleine mutation et notre vision est que l'ensemble de l'industrie cinématographique, maintenant qu'elle a pratiquement achevé sa "transition numérique", va connaître de grandes évolutions. Nous voulons qu'Ymagis anticipe ces évolutions, et apporte à ses clients des solutions originales qui leur permettront d'aller plus loin dans la satisfaction du public. Nous oeuvrons pour que le cinéma reste un art et une industrie dynamique. La Bourse, n'a pas d'autre objectif : lever des fonds pour notre développement et nous préparer aux évolutions qui s'annoncent.

3. La situation d'Ymagis est bonne : notre bilan fait certes apparaître une dette importante, mais cette dette est pour l'essentiel le reflet des leasings que nous avons souscrits pour financer l'équipement numérique de très nombreux cinémas clients de la société. Attention, qui dit dette ne dit pas forcément drame, car en ce qui nous concerne, face à la dette il y a les VPF que nous touchons : ces flux de revenus sont largement suffisants pour couvrir les remboursements de notre dette. C'est la vertu du modèle VPF tel que nous l'avons mis en oeuvre : la dette est intimement liée au métier de gestionnaire de VPF, c'est un coût opérationnel comme un autre. Aussi soyons bien clair : Ymagis n'a pas un besoin vital (c'est à dire pour sa survie) d'aller en Bourse et peut en tout état de cause continuer à suivre son chemin : notre dette nous la remboursons chaque mois, et nos activités permettent globalement de dégager des résultats positifs, donc de la trésorerie. Notre situation est saine, nos activités sont toutes rentables, et nous disposons désormais d'une trésorerie solide. Si nous allons en Bourse, c'est pour aller plus vite, et devenir le leader européen des prestations numériques pour le cinéma. C'est notre ambition, et nous la visons pour une seule raison : apporter les meilleures solutions à nos clients.

4. Il ne s'agit pas de "boursicoter". Un boursicoteur est quelqu'un achète des actions d'une société pour les revendre rapidement après, sans fidélité à l'entreprise. Les actionnaires fondateurs sont particulièrement fidèles à l'entreprise : nous sommes toujours restés fidèles au poste même dans les coups durs, et ceux qui sont proches de nous savent que le chemin que nous avons suivi n'a pas été toujours un long fleuve tranquille.

5. Nous sommes fiers d'avoir réussi à convaincre Jean-Marie Dura de nous rejoindre. Jean-Marie est un grand manager de la profession, il a dirigé 600 salles de cinéma disséminées un peu partout en Europe, son expérience est inestimable et va permettre à Ymagis d'aller beaucoup, beaucoup plus loin. Qui plus est, ses qualités morales et humaines sont appréciées de tous ceux qui le connaissent, et donc je ne laisserai personne salir son nom pour quelque raison que ce soit. Un pseudo anonyme n'autorise pas à "se lâcher" contre des personnes qui méritent le respect.

6. Ymagis possède deux actifs essentiels, qui ne se lisent pas dans les états financiers que nous publions : la confiance de nos clients, la compétence et le dévouement des Ymagiciens. L'argent est important mais il n'est pas tout : c'est la recherche de la qualité qui importe le plus. Nous nous fixons comme objectif de préserver cette culture de l'entreprise, qui est tournée vers la qualité et la satisfaction de nos clients. L'argent n'est qu'un moyen pour faire mieux, offrir plus pour un prix moindre. Nous ne dévierons pas de cette route qui est la seule qui nous intéresse.

7. Enfin, la Bourse n'est pas le diable. Sans la Bourse, des sociétés comme Apple, Google, et bien d'autres n'existeraient pas. La Bourse, c'est un moyen, pas un but. C'est ainsi que nous concevons les opérations que nous venons de lancer. Pour autant, si nous souhaitons avoir des clients heureux, nous voulons aussi que nos actionnaires soient heureux : c'est l'équation magique que des sociétés comme Apple ou Google ont su résoudre de manière incroyable, il n'y a pas de raisons pour qu'on ne trouve pas, bien évidemment plus modestement à notre échelle, le moyen de satisfaire ces deux objectifs. Je vous invite à ce sujet, pour ceux qui sont à l'aise avec l'anglais, à lire la lettre de Jeff Bezos, le dirigeant d'Amazon, à ses actionnaires (http://www.businessinsider.com/amazons- ... ers-2013-4) : il y explique très bien que c'est justement en s'assurant que ses clients sont satisfaits qu'il pourra garantir de bons résultats aux actionnaires d'Amazon. C'est ce à quoi nous nous efforcerons. L'argent n'est pas l'ennemi du travail, ce sont au contraire deux forces qui peuvent ensemble faire des miracles. Malheureusement, dans notre pays, cette idée est trop souvent mal comprise, et donc mal acceptée.

Je suis bavard, désolé pour ce long discours mais vos propos m'ont inspiré. Je suis ouvert (après l'opération en cours, qui me prend 200% de mon temps) à en discuter de vive voix avec ceux d'entre vous qui le souhaiteront. Ne croyez pas que je sois snob et pas disposé à discuter. Je respecte votre point de vue, et nous avons tous à gagner à la discussion. Je vous invite aussi, si vous êtes de passage du Paris, à venir nous rendre visite : j'aurais très grand plaisir à vous faire visiter nos installations, prendre un café ensemble pour discuter de notre passion commune : le cinéma.

Bien à vous

Jean Mizrahi
Messages : 7087
Enregistré le : sam. 9 mai 2009 - 23:12

Re: Ymagis en bourse, pour quoi faire ?

Message

jeanmizrahi a écrit :Je suis bavard, désolé pour ce long discours
A non mais c'est génial! J'ai balancé sur Steve Jobs à une époque, il n'a jamais réagi 1352
(Sérieux, merci...)
Répondre