Conférence IDIFF

Discussions en rapport avec le cinéma et les techniques cinématographiques.
Messages : 519
Enregistré le : lun. 20 oct. 2008 - 7:30

Re: Conférence IDIFF

Message

miclav a écrit :
Coeur Noir a écrit :Mais bon, si on remonte un douzaine d'années en arrière, quand on évoquait le ciné numérique ça causait de 4, 6 et 8K de résolution, pas 2.
Si tu as des sources disponibles, je suis preneur, histoire de rigoler un peu...
Moi aussi je suis preneur des sources.... 003654

Franchement Coeur noir, soit on n'a pas les mêmes lectures, soit on n'a pas la même mémoire, mais pour avoir suivi le passage au numérique sur le net et les différents forum depuis le début, c'est l'inverse de ce qui tu écris que j'y ai vu...
Les plus défenseurs du numérique disiaent justement que le 2K suffirait amplement et incitait à l'investissement à marche forcé, arguant du fait parfois que le 2K , c'était la résolution d'une copie 35mm d'éxploitation etc...

Je constate qu'heureusement que la petite exploitation n'a pas embrayé de suite le pas de l'équipement en série I à la suite de CGR à l'époque, car eux auraient été propriétaire de leurs appareils , contrairement à CGR avec Arts alliance.... et là je suis d'accord avec ta remarque....


A se demander s'il est encore utile d'être propriétaire de son matos dans ces conditions, comme pour les photocopieurs et parc de bagnoles en entreprise... location ?
mais encore une fois il y a10 ans, personne n'avait ce genre de doute....Il fallait acheter du matériel qui était au top, qui avait MINIMUM 15 and de vie etc...
10 ans après, on voit que la technologie est toujours en développement, que les annonces de durée de vie ont rétrécient, que le 4K fait encore débat... sans parler de la question de l'emploi dans la filière mais ça , ça fait parti de la vie moderne ma brave dame, faut l'accepter...

Enfin bon ne serait ce par rapport à la conférence sur les nouvelles technologies, on paut se poser encore aujourd'hui des questions sur l'investissment et la carotte technologique...(même si la norme 2K stabilise un peu cette course mais méfiance quand même)

Malgré le fait qu'il faut bien constater que le passage au numérique s'est fait, je trouve que c'est une belle réécriture de l'histoire de dire que tous c'est bien passé comme ce qui avait été annoncé...

Quand à annoncer que le passage au numérique se fait en terme d'objectivité économique, je préciserai:

1. en terme d'objectivité, il faut pouvoir prétendre à l'exhaustivité des informations... hors les informations étant largement squatées par et diffusées par ceux qui ont un intérêt à ce passage (constructeurs, intégrateurs, gros distributeurs , tiers etc...), je trouve un peu fort de parler d'objectrivité et c'est pour ça que je parle de point de vue (c'est pour répondre à Grolem) la réalité objective du numérique n'est pas la même lorsqu'il s'agit des intérêts d'ymagis, d'un cinéma itinérant, d'une collectivité locale qui finance ou simplement du spectateur.... On peut parler de l'objectivité positive du passage au numérique à la filière des laboratoires par exemple :evil: On peut aussi parler de l'objectivité économique du passage au numérique au contribuable qui paiera le renouvellement d'un parc matériel de la petite exploitation...?

2 en terme d'économique, je remplacerai ce dernier terme ou le complèterait d'économie marchande ou libérale... car en terme d'efficacité économique ou de choix économique, on aurait pu faire d'autre choix de valorisation du cinéma que de privilégier seulement la filière technique en remplaçant qui plus est l'ensemble du parc matériel... Après, que le CNC se soit fait le complice d'un non choix qu'est le passage au numérique au rythme où on l'a entrepris, ... c'est un choix économique... parmi d'autres.

Je titille donc, mais il a des termes anodins qui demandent souvent à être précisés 8)
Mais je m'éloigne de l'objet de ce topic...
Messages : 3032
Enregistré le : ven. 29 mai 2009 - 1:35
Localisation : En t
Contact :

Re: Conférence IDIFF

Message

Coeur Noir a écrit :Mmmm j'étais un peu dans le faux alors (ou pas tout à fait dans le vrai). Et les nouvelles cartes FIPS dans les serveurs, ça amène quoi ?
Les cartes FIPS de certains serveurs de lecture est un pb analogue : pour respecter parfaitement les normes, il a fallu faire évoluer les cartes contenant le "Security Module".

Les vieilles cartes doivent être retirés du terrain pour être remplacées par des cartes qui ont passé la certification DCI. Là également, c'est un point connu depuis longtemps, mais qui est encore à l'heure où on se parle, en train d'être finalisé sur la France.

C'est juste un peu plus chiant qu'avec les cartes TI des projecteurs car le certificat de la machine change, et incidemment, "KDM mon amououououour"...
Messages : 245
Enregistré le : mer. 2 mars 2011 - 14:37

Re: Conférence IDIFF

Message

Bonjour,

Je profite de ce débat qui s'est instauré sur le 2k/4k, malgré le sujet initial, pour rappeler un post intéressant sur les comparaisons de résolutions :
http://www.projectionniste.net/forums/v ... 623#p66623

Dans notre cas, mono-écran de 8,76m, on a volontairement fait le choix du 4K (après de nombreux devis et discussions) car on a considéré notre cinéma comme devant offrir des conditions de projection de qualité, et notamment toujours avoir un cran d'avance par rapport à ce que chacun peut avoir chez soi avec une platine blu-ray et un écran FullHD (si on se limite strictement à la résolution, le 2K est +- du FullHD).

Question financière, nous avons entrepris une (longue) démarche de mécénat auprès des entreprises de notre canton, ce qui a permis de prendre en charge ce surcout. Et comme nous ne savons pas de quoi seront faites les finances publiques demain (de plus grand chose on dirait), on a préféré saisir l'opportunité des aides financières en place et choisir cet investissement de qualité.

Mais vous serez les bienvenus pour venir voir du 4K sur notre modeste base d'écran ...
Messages : 103
Enregistré le : jeu. 26 mai 2011 - 17:27

Re: Conférence IDIFF

Message

.
Répondre