Le crépuscule de la pellicule...

Discussions en rapport avec le cinéma et les techniques cinématographiques.
Messages : 1015
Enregistré le : mer. 11 août 2010 - 12:01
Localisation : Var

Re: Le crépuscule de la pellicule...

Message

OliveT1 a écrit :... Encore faut-il qu'ils se rendent compte de cette différence de qualité. Pas si facile quand on va au ciné de temps en temps.
L'idéal étant de pouvoir comparer en même temps, ou de faire une simulation écran métallisé - écran normal.
Peut-être devrais-tu interroger les responsable des salles qui sont passées à l'écran métallisé... et qui commencent à le regretter, en constatant la baisse considérable de fréquentation (alors que celle-ci ne se produit pas dans le cinéma voisin qui a gardé son écran blanc).
Il ne faut pas prendre les spectateurs pour des idiots, incapables de distinguer une mauvaise image d'une bonne !
Messages : 245
Enregistré le : mer. 2 mars 2011 - 14:37

Re: Le crépuscule de la pellicule...

Message

Je te rassures, je suis conscient de cette différence et l'ait perçue. D'ailleurs on garde notre écran blanc pour notre passage au numérique.
Mais je ne suis pas sûr que tous les spectateurs sauront faire la différence. A suivre dans la fréquentation effectivement.
Messages : 332
Enregistré le : dim. 30 déc. 2007 - 23:11
Localisation : Sud

Re: Le crépuscule de la pellicule...

Message

chez moi pas d'écran métallisé et pourtant. Jusqu'à maintenant ils ne laissaient pas le choix aux spectateurs proj 3D et c'est tout ceux qui voulaient aller voir le film en 2 D fallait qu'ils aillent voir ailleurs ce qui était déjà scandaleux puis sur 1 ou 2 films ou miraculeusement dans leur grande bontée ils mettaient en concurrence la 2D et la 3D ils se sont aperçus que la 2D parfois remplissait plus ..
retournement de tendance ?? l'avenir nous le dira
Messages : 1015
Enregistré le : mer. 11 août 2010 - 12:01
Localisation : Var

Re: Le crépuscule de la pellicule...

Message

dcstcyp a écrit :... ils mettaient en concurrence la 2D et la 3D, ils se sont aperçu que la 2D parfois remplissait plus .
retournement de tendance ?? l'avenir nous le dira.
Et oui, les spectateurs commencent à se rendre compte que la 3D ne convient qu'à certains films... et que dans la majorité des cas, elle n'apporte rien.

On peut même dire que pour certains sujets, elle nuit au spectacle !
Messages : 4042
Enregistré le : mer. 22 sept. 2010 - 16:17
Contact :

Re: Le crépuscule de la pellicule...

Message

Pour abonder dans le sens de Roger, je vous propose cet article, que j'avais scanné pour documenter ma thèse. Je crois qu'à la lecture de cet article très prophétique, tout est dit.
http://www.megaupload.com/?d=97YOTKDH
Messages : 5034
Enregistré le : lun. 2 nov. 2009 - 23:15
Localisation : Besançon

Re: Le crépuscule de la pellicule...

Message

Roger CANTO a écrit :Peut-être devrais-tu interroger les responsable des salles qui sont passées à l'écran métallisé... et qui commencent à le regretter, en constatant la baisse considérable de fréquentation (alors que celle-ci ne se produit pas dans le cinéma voisin qui a gardé son écran blanc).
Oui, ils regrettent surement, mais ils se pardonnent en se disant, plus besoin de changer les piles ou ramasser les lunettes à la sortie, ou en racheter à cause de vole ou de casse...
Je ne suis pas sûr que partout les gens ne viennent plus au cinema parce que la 2D est sur écran metallisé...
Roger CANTO a écrit :Il ne faut pas prendre les spectateurs pour des idiots, incapables de distinguer une mauvaise image d'une bonne !
On ne voit que le mauvais coté des écrans metalisés, mais dans certaines salles le numérique 2D (pas le 35mm j'avoue que l'argentique sur du metallisé, c'était à craindre) s'en sort pas trop mal, il doit surement y avoir un certain niveau de gain de la toile qui joue la dedans non ?

Le spectateur lambda n'est pas pris pour un idiot, et le resultat n'est pas assez mauvais pour lui pour qu'il demande le reboursement! Certes il verra (pas tout le monde) des choses bizarres comme ce grain sur la toile qui donne une impression de voile sur l'image, la luminausité qui diminue plus ont s'éloigne du centre, les couleurs qui pètent un peu et... c'est tout ? Rien à voir pour lui aux rayures, instabilités, flous, sauts, pètes dans le son... tout ce qu'était le 35mm et qu'il ne voit plus avec le numérique. Donc quand on pèse tout cela, le problème de l'image sur une toile métallisé n'a pas du tout le même poid que le "problème" que lui "affligeait" le 35mm. Il n'y voit que du feu maintenant donc.
Messages : 2990
Enregistré le : lun. 12 janv. 2009 - 17:54

Re: Le crépuscule de la pellicule...

Message

si on leur donnait la possibilité de vraiment faire la différence (commencer la proj sur silverscreen et ensuite appuyer sur bouton pour escamoter cette toile et basculer aussi sec derrière surune toile blanche) je pense qu'effectivement beaucoup des spectateurs lambdas se rendraient compte qu'il y a un souci maintenant pour ceux qui ne viennent pas souvent au ciné et qui voient tout leur programme sur silverscreen suis pas sûre que ça leur saute aux yeux...

mais attention je ne cautionne absolument pas le nivellement par le bas !
Messages : 483
Enregistré le : mer. 2 mars 2011 - 10:44
Localisation : morbihan
Contact :

Re: Le crépuscule de la pellicule...

Message

victoria18 a écrit :"Une importante partie de la clientèle ?"

Je veux bien (et encore...) que les gens fassent demi-tour quand c'est en 3D (inconfort des lunettes, surcoût, voire inconfort pour certains), par contre, j'aimerais connaître le nombre de spectateurs qui demandent le remboursement de leur billet car c'est un écran métallisé.

Combien de spectateurs savent ce que c'est ?
Dans le ciné où je projette, il y a la dernière solution: les gens qui refusent les lunettes à l'entrée et qui préfèrent regarder le film comme ça (faut dire que la plupart des scènes se visionnent très bien sans les lunettes dans la plupart des films annoncés "3D")
De plus en plus de clients refusent même de payer le supplément au titre qu'ils regardent le film sans!!! bonjour l'ambiance à l'entrée de la salle quand je donne les lunettes et qu'ils se sont déja expliqués à la caisse!
On a une salle avec écran blanc et lunettes volfoni. J'ai déja posté un sujet là-dessus.....dans notre salle, on a l'impression de voir tous les films 3D en 'nuit américaine".
Messages : 7087
Enregistré le : sam. 9 mai 2009 - 23:12

Re: Le crépuscule de la pellicule...

Message

Eh bah!
J'ai moi même relayé dans un topic le constat fait aux states (à savoir que les séances 3D sont moins rentables que les séances 2D d'un même film depuis quelques mois - alors que la 3D est de en plus disponible) mais je suis tout a fait surpris de la rébellion du public que vous décrivez les uns les autres (le dit phénomène évoqué plus haut semblant épargner la France pour l'heure...)

Après les dégâts sociaux dans la chaine argentique, devront nous pleurer sur ces boites qui ont misé sur une tech qui fonctionne mais est mal utilisée?
003654
Messages : 736
Enregistré le : sam. 31 juil. 2010 - 18:17

Re: Le crépuscule de la pellicule...

Message

Personnellement je vais voir les films 3D à l'UGC de st Quentin en yvelines.
Supplément 3D à 2€, il faut ramener ses lunettes. Elles sont légères, on peut les nettoyer avant d'aller au cinéma et donc mieux le faire que pendant la pub.
La plus grande salle a un très grand écran, très lumineux, la 3D est très convainquante (sur certains films bien sûr). Ils y aune salle plus petite équipée en 3D avec une projection très bonne aussi.
J'évite tant que faire se peut les salles équipées en lunettes actives, lourdes (mal au nez en fin de film), avec des défauts dans l'image (ghoosting ?), et au prix du supplément 3D plus cher.
La 3D du Marignan (Dolby) est pas mal, mais il faut y aller (prix du stationnement, ou du transport à ajouter). J'aime beaucoup la salle 3 mais pas les autres...
Messages : 757
Enregistré le : jeu. 13 mai 2010 - 15:31

Re: Le crépuscule de la pellicule...

Message

Je n'ai encore jamais vu de film sur écran métal.
J'aimerais bien savoir si ceux qui en ont dans leurs ciné ont réellement déjà eu des plaintes des spectateurs quant à la qualité de projections des séances en 2D.
(Je parle bien des spectateurs, pas des projectionnistes).
victoria18 a écrit :les salles équipées en lunettes actives, lourdes (mal au nez en fin de film), avec des défauts dans l'image (ghoosting ?), et au prix du supplément 3D plus cher.
Lourdes? indéniable.

Ghosting? Il me semble qu'on trouve aussi ce phénomène avec les passives, non?

Prix du supplément plus cher? Pas par chez nous.
Mon cinéma est équipé de lunettes actives avec supplément de 2€ à chaque film.
Dans au moins deux cinémas nantais équipés en passif, il te font payer les lunettes à l'achat 1€ mais tu rajoutes quand même 2€ à chaque fois que tu va voir le film même si tu as déjà tes lunettes !!! C'est dégueulasse.
Le problème c'est que les gens ne s'en rendent pas comptent et quand ils viennent chez nous ils nous râlent dessus pour le supplément en disant "ouais ben dans les autres cinémas, on achète les lunettes et on ne paye qu'une fois". Ils ont l'impression qu'on les arnaque alors que c'est les autres cinés.
Messages : 5034
Enregistré le : lun. 2 nov. 2009 - 23:15
Localisation : Besançon

Re: Le crépuscule de la pellicule...

Message

jojojo850 a écrit :Lourdes? indéniable.
Xpand c'est lourd, oui par rapport à du RealD ou MI, mais c'est largement supportable. Seul bémol, elles ne tiennent pas sur le nez des enfants. RealD à bien joué la dessus en inventant la paire "taille enfant".
jojojo850 a écrit :Ghosting? Il me semble qu'on trouve aussi ce phénomène avec les passives, non?
Impossible ??? il n'y a pas de ghost avec de l'actif, ou passif Dolby. Toutefois, la derniere séance active qui remonte à hier, c'est seulement à la fin de la séance que QQ personnes viennent se plaindre "on a vu l'image dédoublé pendant tout le film" biensur, plus de pile, mais fallait venir ilicopresto au début de la séance les changer...
jojojo850 a écrit :Prix du supplément plus cher? Pas par chez nous.
Alors moi je paie le supplément RealD 2.50€ sans les lunettes près de chez moi (si pas de lunettes 1€ de plus). Et ici en Bretagne, sans grand groupe, avec beaucoup d'indépendants, où le Xpand reigne en force, c'est pas plus de 2€ ! Donc effectivement, le passif c'est pas moins cher que l'actif.

Et je me souviens parfaitement lors de la période du lancement du RealD un peu partout, c'était 2€ les lunettes, et 1€ la projection. Quand tout le monde a eu ses lunettes, du coup ça c'est inversé, 1€ les lunettes et 2€ la projection. Et le pire au tout début, c'est Gaumont qui récupérait les lunettes RealD pour les refaire tourner tout ça au tarif de 3€ supplémentaires !
Messages : 736
Enregistré le : sam. 31 juil. 2010 - 18:17

Re: Le crépuscule de la pellicule...

Message

Il est certain que des politiques et/ou des systèmes différents suivant les salles ne simplifient pas le problème... Pour le client qui va toujours dans le même cinéma, c'est simple, mais dès qu'on change de circuit....

Je persiste sur le fait que les actives sont lourdes. Je suis porteur de lunettes et en fin de séance avec des actives, si le film est un peu long, je finis en tenant les lunettes à la main. (gros nez sensible...)
Messages : 736
Enregistré le : sam. 31 juil. 2010 - 18:17

Re: Le crépuscule de la pellicule...

Message

vekoma a écrit :Rien à voir pour lui aux rayures, instabilités, flous, sauts, pètes dans le son... tout ce qu'était le 35mm et qu'il ne voit plus avec le numérique. Donc quand on pèse tout cela, le problème de l'image sur une toile métallisé n'a pas du tout le même poids que le "problème" que lui "affligeait" le 35mm. Il n'y voit que du feu maintenant donc.
+1
Messages : 183
Enregistré le : jeu. 21 mai 2009 - 22:29

Re: Le crépuscule de la pellicule...

Message

Yannick a écrit :Pour abonder dans le sens de Roger, je vous propose cet article, que j'avais scanné pour documenter ma thèse. Je crois qu'à la lecture de cet article très prophétique, tout est dit.
http://www.megaupload.com/?d=97YOTKDH
Mouais ...
Il dit que les écrans silvers ne s'imposaient pas parce que les autres technologies étaient moins chères ?
On tient notre premier défenseur des écrans silvers ou j'ai rien compris parce qu'il est 2h du mat.

Et moi je croyais que les technologies passives sur écran silver, c'est ce qu'il y avait de moins cher ? (même en comptant l'écran)
Répondre