Regrets

Discussions en rapport avec le cinéma et les techniques cinématographiques.
cine9557

Auteur du sujet
Messages : 4818
Enregistré le : dim. 28 oct. 2007 - 12:00

Regrets

Message » ven. 18 sept. 2009 - 23:25

Je fais parti peut être des 10 à 20 premiers en France à avoir projeté en numérique dans pas mal de lieux déjà, depuis 2002 avec comme pour premier film "monster" et voila qu'à cause e l'âge je serai aussi dans les premiers à être éjecte, j'ai de l'amertume, mais aussi des regrets de ne pas participer plus longtemps a ce qu'était une passion, un travail passionnant depuis le début, quelques fois avec des hauts et des bas, des prises de gueules, des souvenirs, beaucoup de souvenirs.

Avant d'envoyer ce post, je me suis relu et je n'ai pas eu le courage de le laissé entier, je me suis censuré tout seul, supprimé une quinzaine de lignes, par pudeur sûrement.

Madison

Avatar du membre
Messages : 6387
Enregistré le : jeu. 19 mars 2009 - 22:13

Message » sam. 19 sept. 2009 - 9:13

Ciné, tu as une carrière extraordinaire, tu as connu toutes sortes de matériels de projection, tu t'es adapté à toutes les situations, et tu es même là aux premières loges, pour la violente transition vers le " tout numérique "... Pourquoi ces regrets ? Tu as sans doute vécu le meilleur de notre profession ( moi, je trouve que pour ça je suis née trop tard ), je les envie presque, ceux qui vont bientôt partir à la retraite : au moins ils n'auront pas sous les yeux tous les jours la triste transformation de l'opérateur-projectionniste en (....... ). Transformation en quoi, d'ailleurs ? On ne sait pas exactement, mais transformation c'est sûr !
Je ne dis pas ça pour te " consoler ", je pense vraiment que dans ton cas, il n'y a aucun regret à avoir...
" FAKE IT TILL YOU MAKE IT ! "

Billy

Avatar du membre
Messages : 327
Enregistré le : dim. 22 févr. 2009 - 15:26

Message » sam. 19 sept. 2009 - 10:49

Il ne faut pas avoir de regrets,

Les regrets vont etre pour nous, car nous allons etre transformer en un operateur multitache dans un ciné,
et avec les problemes du numérique a gerer,
on va devenir passif plus qu actif.

comme le dit Madi, tu as certainement vecu le plus interessant
La société est bien foutue, elle fout des uniformes aux cons pour qu’on les reconnaissent !
-Bernie-

De l Independant a la marque jaune qui est du cote obscure.
Les temps sont durs.

Papy

Avatar du membre
Messages : 1150
Enregistré le : sam. 17 mai 2008 - 16:26
Localisation : lille hellemmes
Contact :

Message » sam. 19 sept. 2009 - 17:53

ciné c'est un vieux de la vieille qui comme toi a connu pas mal de chose dans l'évolution du métier, et comme tu le dis les choses vont dans le sens que nous devons dégager mais ces jeunes qui ne veulent plus écouter nos histoires du temps ancien et la joies de monter dans sa cabine préparer ses machines et de faire une séance propre et sans bavures et le pot que l'on buvait avec le dirlo le soir apres la fermeture qui te disait que ta projection etait impec quel plaisir, hélas tout cela c'est bien fini.maintenant le soir l'opérateur ferme les salles aprés une journée de 11h et puis demain il remet ça et s'il n'est pas content et bien qu'il va voir ailleur si c'est mieux. le progrés tue le métier mais nous au moins nous aurons fait du vrai cinéma avec des beaux films de la belle peloche qui sent bon et qui nous procurait les joies du collage et cette bonne odeur d'acétone .mais comme le dis madi pourquoi avoir des regrets puisque nous avons fait du vrai cinéma avec de vrais projos et du film et des charbons et cette putin dlampe au xénon qui a foutu la merde et ,si l'on regarde bien tout vien de là, les plateaux et les cabines multiples et la supression de mec Mais si nous revenons un peu en arriere déjà la peloche non flamme avait suprimée du personnel en cabine

Madison

Avatar du membre
Messages : 6387
Enregistré le : jeu. 19 mars 2009 - 22:13

Message » dim. 20 sept. 2009 - 19:51

Papy a écrit : mais ces jeunes qui ne veulent plus écouter nos histoires du temps ancien

Moi, je veux bien écouter, Papy ! :D

Papy a écrit :et cette putin dlampe au xénon qui a foutu la merde et ,si l'on regarde bien tout vien de là

C'est donc la " lampe au Xénon " qui a entraîné toute cette " dégringolade "... 003654
Jetez tous vos lampes au Xénon, il n'est peut-être pas trop tard !!! 1353
" FAKE IT TILL YOU MAKE IT ! "

rem

Administrateur
Messages : 1014
Enregistré le : dim. 25 mars 2007 - 21:35

Message » dim. 20 sept. 2009 - 20:02

Madison a écrit :Jetez tous vos lampes au Xénon, il n'est peut-être pas trop tard !!! 1353


Papy, il te reste des charbons? 1353

MOSS

Avatar du membre
Messages : 7035
Enregistré le : sam. 9 mai 2009 - 23:12

Message » lun. 21 sept. 2009 - 0:50

Madison a écrit :C'est donc la " lampe au Xénon " qui a entraîné toute cette " dégringolade "...


Eh oui, sans le brûleur au xénon, on n'aurait pas pu s'affranchir du double poste (il fallait changer les charbons souvent.)
Du coup, pas de plateau, pas de rontudju de sans fin... Et un projecteur numérique à charbon, tu imagines??

Nos ainés faisaient un boulot très manuel avec beaucoup de manipulations. On ne risquait pas de demander à un seul gars de gérer 16 salles comme maintenant... Quand cela s'est appauvri (en terme d'occupation manuelle s'entend), cela en a désespéré plus d'un.
Comme toi, Madi, je suis né trop tard pour le vivre, je ne sais donc pas si j'aurais regretté cette époque, mais c'est bien qu'on sache tous ce qu'était le boulot avant nous...
Quant à jeter les xénons, euh. Pas avant d'avoir remis un double poste et commandé des charbons...
S'il n'y a pas de solution, c'est qu'il n'y a pas de problème!

Papy

Avatar du membre
Messages : 1150
Enregistré le : sam. 17 mai 2008 - 16:26
Localisation : lille hellemmes
Contact :

Message » lun. 21 sept. 2009 - 11:48

je ne dis pas de jeter vos lampes, mais cellle ci on bien contribuées à la simplicitée du métier donc à une évolution rapide vers les complex maintenant pour répondre à Rem si l'on ne fabrique plus de charbons ou alors trés peux c'est à cause des lampes donc encore des chômeurs dans une certaine filiere du métier quand a toi petite madi je suis sure que tu aurais aimée cette façon de travailler la precision des changements dans le dialogue à l'image prés et lentretien des machines qui sentaient bon une huile légère et la bonne odeur de la peloche et tes miroirs que tu nettoyes tous les jours à fond et le petit coup entre chaque bobine lorsque l'on change les charbons ,pour enlever la poussiere blanche déposèe par la fumée de l'arc mais sur la fin de ceci ont pouvaient tenir une heure sans problémes et je vais stoper là ,je ne voudrais pas vous ennuyer plus longtemps avec mes souvenirs.Et, je ne croie pas que commençant maintenant dans le métier si je l'aurais aimé autant.

Madison

Avatar du membre
Messages : 6387
Enregistré le : jeu. 19 mars 2009 - 22:13

Message » lun. 21 sept. 2009 - 12:18

Papy a écrit :quand a toi petite madi je suis sure que tu aurais aimée cette façon de travailler

C'est vrai, Papy, que ça donne envie ! :D
Tu sais, Papy, tu as le même âge que ma maman, et j'envie votre génération sur bien des points...
" FAKE IT TILL YOU MAKE IT ! "

MOSS

Avatar du membre
Messages : 7035
Enregistré le : sam. 9 mai 2009 - 23:12

Message » lun. 21 sept. 2009 - 12:22

Ça m'embête que tu croies nous ennuyer Papy, au contraire! Non seulement, on est un certain nombres à vouloir entendre ce genre de choses, non seulement ce forum est exactement le lieu pour cela, mais en plus, des gens comme moi ou Madi allons vivre la même chose avec l'étape suivante: La disparition de l'argentique fera de nous, très bientôt, des anciens avec juste leurs souvenirs qui intéresseront (ou pas) des plus jeunes. On se dit déjà qu'on aimerait pas tellement commencer le boulot maintenant non plus. Et figure toi que je m'intéresse même à ce qu'était la vie des opérateurs du temps de la manivelle, et du muet alors tu vois... Le passé ça nous botte.
S'il n'y a pas de solution, c'est qu'il n'y a pas de problème!

Papy

Avatar du membre
Messages : 1150
Enregistré le : sam. 17 mai 2008 - 16:26
Localisation : lille hellemmes
Contact :

Message » lun. 21 sept. 2009 - 12:35

merci à vous mais combien comme vous voudrez connaitre le vieux métier et pouvoir le pratiquer avec ces belles machines des années 30 et vivre l'evolution tel que les projos de l'epoque l'on connuent

ichigo76

Avatar du membre
Messages : 273
Enregistré le : mar. 21 oct. 2008 - 18:40

Message » lun. 21 sept. 2009 - 13:09

Le récit de Papy me laisse rêveuse... j'aurais tant aimé connaître cette période!! Je commence ma carrière de projectionniste et je la vois déjà évoluer vers un cinéma impalpable, un gros cube inanimé bien pratique en un certain sens mais tellement peu représentatif du métier de projectionniste... j'aime laisser rentrer mes clients en cabine, les voir émerveillés face à mes vicky, face au bruit, se sentir tout petit à côté d'elles... en sera t-il de même avec le numérique?
On verra bien, la vie est une évolution, avec ses bons et mauvais côtés...

dcstcyp

Messages : 331
Enregistré le : dim. 30 déc. 2007 - 23:11
Localisation : Sud

Message » lun. 21 sept. 2009 - 17:08

ont pouvaient tenir une heure sans problémes

eh oui Papy on pouvait boire une bonne bière en attendant..
et les plannings c'était top.. une semaine de soirée, une semaine en matinée
et c'était toujours celui qui arrivait en soirée qui amenait la mousse.. :D
priver un enfant d'un de ses parents, honorable et aimant est une violation de la convention internationale des droits de l'enfant

Papy

Avatar du membre
Messages : 1150
Enregistré le : sam. 17 mai 2008 - 16:26
Localisation : lille hellemmes
Contact :

Message » lun. 21 sept. 2009 - 18:03

la mousse c'est vrai on la buvait aux changement de poste seulement quand le chef nous montait les flacons. mais dans les complex on avait du stok dans la clim nous l'horaire etait un jour matinée un jour soirée 5h40 de boulot (voir mais horaires deja postés )

Oliv

Messages : 978
Enregistré le : mar. 4 mars 2008 - 16:14

Message » lun. 21 sept. 2009 - 18:51

ichigo76 a écrit :Le récit de Papy me laisse rêveuse... j'aurais tant aimé connaître cette période!! Je commence ma carrière de projectionniste et je la vois déjà évoluer vers un cinéma impalpable, un gros cube inanimé bien pratique en un certain sens mais tellement peu représentatif du métier de projectionniste... j'aime laisser rentrer mes clients en cabine, les voir émerveillés face à mes vicky, face au bruit, se sentir tout petit à côté d'elles... en sera t-il de même avec le numérique?
On verra bien, la vie est une évolution, avec ses bons et mauvais côtés...


+ 1 et Merci Papy.
Même s'il faut relativiser, car la génération qui suit ne perçoit déjà pas le cinéma et ses techniques comme nous ou nos aînés... Ce matin, lors d'une visite de cabine (35mm) pour des CM1 j'ai eu droits à quelques remarques du style: "métier qui fait vieux" ou "ah bon c'est pas un ordinateur qui fait tout ? " .
Ca fait tout drôle, car pour moi c'est une première de ne pas voir une forêt de regards émerverveillés par la "machine" et la pellicule... 003654
"Le cinéma est une invention sans avenir" Louis Lumière