Réouverture des salles

Discussions en rapport avec le cinéma et les techniques cinématographiques.
Répondre
Messages : 62
Enregistré le : lun. 7 août 2017 - 18:25

Réouverture des salles

Message

rappa a écrit :
denis a écrit :Sur cette bonne/mauvaise lancée, nous allons avoir Tenet sur amazone prime ......
Oh les cœurs !
Euh, t'es sûr de ton coup ? La sortie de Tenet est calée au 26/08, la Warner va devoir patienter avant de le mettre en vod/SVOD, chronologie des médias oblige (je ne sais plus combien de semaines par contre).

Mulan etait aussi programmè dans les salles, jusqu'a la deprogramation...
Messages : 1358
Enregistré le : mar. 25 nov. 2014 - 11:12

Réouverture des salles

Message

rappa a écrit :
denis a écrit :Sur cette bonne/mauvaise lancée, nous allons avoir Tenet sur amazone prime ......
Oh les cœurs !
Euh, t'es sûr de ton coup ? La sortie de Tenet est calée au 26/08, la Warner va devoir patienter avant de le mettre en vod/SVOD, chronologie des médias oblige (je ne sais plus combien de semaines par contre).

C’est surtout une hypothèse plausible, nous verrons bien.
Je pense que ça va finir comme Mulan, qui étais programmée jusqu’à l’annonce officielle sur Disney+
Messages : 1358
Enregistré le : mar. 25 nov. 2014 - 11:12

Réouverture des salles

Message

https://www.boxofficepro.fr/mulan-sorti ... sney-plus/

Confirmation, pas de salles ciné pour Mulan, ceux qui espérait l’avoir quand même c’est rapé
Messages : 605
Enregistré le : lun. 29 janv. 2018 - 12:04

Réouverture des salles

Message

baptiste chantecler a écrit : Mulan etait aussi programmè dans les salles, jusqu'a la deprogramation...
Mulan était déprogrammé depuis quelques semaines tout de même.
Pour Tenet, la Warner s'est "engagé" par des déclarations publiques à maintenir cette date.
La disparition de Mulan en salle est une assez mauvaise nouvelle pour que nous n'ayons pas besoin de noircir encore le tableau.
Messages : 824
Enregistré le : ven. 26 oct. 2007 - 14:37

Réouverture des salles

Message

La décision de Disney est tout simplement un coup de couteau dans le dos des exploitants ou un doigt d'honneur géant. Au choix.

Un studio qui a la mémoire courte car il y a précisément un an, le roi lion frôlait les 2 milliards de recettes et dépassait les 10 millions d'entrées en France.

Je trouve cette décision pitoyable. L'équivalent d'un milliardaire qui viendrait faire les poches d'un type qui serait en train de faire une crise cardiaque.
Messages : 605
Enregistré le : lun. 29 janv. 2018 - 12:04

Réouverture des salles

Message

proj a écrit :La décision de Disney est tout simplement un coup de couteau dans le dos des exploitants ou un doigt d'honneur géant. Au choix.

Un studio qui a la mémoire courte car il y a précisément un an, le roi lion frôlait les 2 milliards de recettes et dépassait les 10 millions d'entrées en France.

Je trouve cette décision pitoyable. L'équivalent d'un milliardaire qui viendrait faire les poches d'un type qui serait en train de faire une crise cardiaque.
Tout à fait d'accord avec ça.

Maintenant il va falloir réinventer l'exploitation pour trouver un modèle économique autonome des studios américains, car un gros film comme Mulan qui sort en VOD va probablement changer les habitudes de conso des blockbusters.
Je crains que ce ne soit très très compliqué pour les salles dans les petites villes < 20 000 habitants.
Messages : 230
Enregistré le : mer. 4 déc. 2013 - 17:53
Localisation : Bobigny

Réouverture des salles

Message

Plop,

Ci-dessous une réponse d'exploitant:

https://youtu.be/-kh6v6GYXuw

https://youtu.be/-kh6v6GYXuw[/youtube]

Fred
Messages : 1358
Enregistré le : mar. 25 nov. 2014 - 11:12

Réouverture des salles

Message

rappa a écrit :
proj a écrit :La décision de Disney est tout simplement un coup de couteau dans le dos des exploitants ou un doigt d'honneur géant. Au choix.

Un studio qui a la mémoire courte car il y a précisément un an, le roi lion frôlait les 2 milliards de recettes et dépassait les 10 millions d'entrées en France.

Je trouve cette décision pitoyable. L'équivalent d'un milliardaire qui viendrait faire les poches d'un type qui serait en train de faire une crise cardiaque.
Tout à fait d'accord avec ça.

Maintenant il va falloir réinventer l'exploitation pour trouver un modèle économique autonome des studios américains, car un gros film comme Mulan qui sort en VOD va probablement changer les habitudes de conso des blockbusters.
Je crains que ce ne soit très très compliqué pour les salles dans les petites villes < 20 000 habitants.
C’est ce que je dis depuis le début, de réinventer et ne plus dépendre des blockbuster US.
Va va être dur j’en suis conscient mais pas le choix
Messages : 3909
Enregistré le : lun. 2 mars 2009 - 10:16
Localisation : Maine et Loire - France
Contact :

Réouverture des salles

Message

Je crois que le calcul est simple :
⋅ au vu du marché US à 80% de salles fermées,
⋅ au vu des autres marchés où les salles ouvertes ont perdu 80% de leurs spectateurs,
Disney se dit qu'au mieux ils feront 20% de ce qu'ils espéraient en sortant Mulan en salles à travers le monde.
Soit un peu moins de 150 millions de $ de recettes - le budget de prod du film ?

À priori Trolls 2 sur sa sortie plateforme US aurait rapporté dans les 100 millions de $ d'après Universal.

On peut penser que Disney « perd moins » à sortir Mulan comme ça, a les reins assez solides pour se passer d'une exploitation salle sur 1 film, veut tester la capacité d'attraction de sa plateforme, etc. Ils n'ont pas non plus effacé tout leur catalogue, hein…

À noter aussi qu'il en coûtera 29,99$ pour voir le film chez soi, EN SUS de l'abonnement à Disney+.
Et c'est là que ça me chagrine : c'est pas assez cher. Pour une famille ça leur revient moins cher que d'aller au ciné ( disons 4 ou 5 personnes + déplacement + bonbons ). Si c'est un modèle de diffusion qui doit se banaliser, j'espère que le tarif doublera, voire triplera, afin que ça soit au moins aussi cher que le cinéma.

Il y a d'autres films depuis mars, qui ont zappé la case salles, aussi, alors qu'ils étaient prévus : Pinocchio, Forte, Brutus vs César, et d'autres auxquels on fait pas gaffe car pas « spécialement » attendus ( comme la plupart des films, en fait ).

Et y compris chez Disney : à la base Artemis Fowl devait sortir le 12/06 en salles mais courant Avril, il a été annoncé sur Disney+ uniquement.
Vous étiez où à ce moment-là pour dire bouh-Disney-le-grand-méchant ???

Alors ok c'est moche ces films en moins pour les salles. Mais franchement tant qu'il n'y a pas de vaccin, tant qu'on navigue à vue sur les réglementations sanitaires, il manquera toujours une part importante de spectateurs quels que soient les films proposés.
Messages : 1358
Enregistré le : mar. 25 nov. 2014 - 11:12

Réouverture des salles

Message

C’est exactement ça, je ne sais pas ou Ont va mais ce qui est sûr c’est que ça va pas être bon dans l’instant.
Messages : 605
Enregistré le : lun. 29 janv. 2018 - 12:04

Réouverture des salles

Message

Coeur Noir a écrit :.
Vous étiez où à ce moment-là pour dire bouh-Disney-le-grand-méchant ???

Alors ok c'est moche ces films en moins pour les salles. Mais franchement tant qu'il n'y a pas de vaccin, tant qu'on navigue à vue sur les réglementations sanitaires, il manquera toujours une part importante de spectateurs quels que soient les films proposés.
Disney a toujours été infect en négociation (ceux qui ont la chance d'être indépendant sur la prog le savent), mais jusqu'ici tout le monde faisait avec car leurs films sont des vaches à lait sur lequel le modèle économique de l'exploitation repose (reposait ?). Et perso je n'ai pas attendu ce report pour m'offusquer de leur situation monopolistique et leur stratégie de la "photocopie".

On a le droit d'être un peu chafouin avec cette annonce, qui va très concrètement se traduire en fermetures de sites, licenciements et autres mesures d'économie humainement néfaste. Et excuse moi mais les autres films que tu cités sont des purges avec un potentiel bien plus limité que Mulan.
Messages : 3909
Enregistré le : lun. 2 mars 2009 - 10:16
Localisation : Maine et Loire - France
Contact :

Réouverture des salles

Message

Ah oui oui, on peut complètement être chafouin, je ne dis pas le contraire ! Disney a juste le plus gros catalogue de films au monde, ils sont de facto en position dominante et il ne faut pas qu'à eux seuls ils fassent la pluie et le beau temps partout.

Ce que je pense, malheureusement, c'est qu'avec ou sans Mulan, avec ou sans Tenet, les salles sont davantage ou autant victimes de l'incertitude sanitaire - qui plombe le moral et le comportement des spectateurs potentiels - que du manque de films. Je peux bien sûr me tromper, et ce sera difficile à vérifier tant qu'on n'est pas complètement sorti de la peur de choper le virus, ici ou là ( c'est à dire dans tous les marchés cinématographiques du monde ).

Il suffirait qu'il pleuve un peu partout en France pour que la fréquentation prenne un + 100% du jour au lendemain, c'est aussi fragile que ça, aussi.

Et donc taper sur les vilains distributeurs qui ne sortent pas leurs films en salle c'est à double tranchant : lesquels d'entre eux et nous seront encore là dans 6-12-18 mois pour se nourrir les uns des autres ? On fait comment pour convaincre les producteurs de continuer à parier sur la sortie en salle tant que les spectateurs ont la trouille de venir nous voir ? J'ai clairement le cul entre deux ou trois chaises :
⋅ comment en vouloir aux gens d'être ± paranos ?
⋅ comment en vouloir aux prod's / distributeurs d'espérer récupérer leurs billes ?
⋅ comment en vouloir aux salles d'être à raison inquiètes de leur sort dans ce contexte sanitaire inédit ?

Le problème, c'est que dans l'urgence les réponses apportées se doivent de rester temporaires, exceptionnelles, expérimentales et ne surtout pas devenir « le » modèle à long terme. Et là c'est pas Disney qui a ouvert la boîte de Pandore mais plutôt Universal avec son deal d'exclusivité assez courte avec un circuit de salles puis plate-formes ensuite. Là c'est clairement le far-west…
Messages : 605
Enregistré le : lun. 29 janv. 2018 - 12:04

Réouverture des salles

Message

Coeur Noir a écrit :[...]
On est tout d'accord finalement.
À un point près : Disney aurait récupérer ses billes dans tous les cas. La grosse sortie annuelle estampillée "Disney" ne peut pas ne pas passer son seuil de rentabilité.
L'année dernière, Le Roi Lion = 10M d'entrées, 6,2€/entrée -> 50% -> =+ de 30 M€ dans leur poche.
Je vois pas comment, avec leur rayonnement mondial ils auraient pu ne pas financer ce film avec toutes la com' qu'ils avaient déjà engagé.
Messages : 3909
Enregistré le : lun. 2 mars 2009 - 10:16
Localisation : Maine et Loire - France
Contact :

Réouverture des salles

Message

Oui, sauf qu'à l'époque du Roi Lion, on pouvait compter sur 100% du public potentiel. Aujourd'hui avec la pesante incertitude sanitaire, même un film qui cartonnerait ne touchera qu'un potentiel très réduit de public.

https://youtu.be/yoSJKVvzFS0
ou
https://youtu.be/3X8TIEjkTeE

qui en disent à peu près la même chose, l'enjeu pour Disney c'est de tester la possibilité de rentabiliser sans partage. Autonomie et indépendance absolues, le rêve.

Face à cela, la seule réponse des salles devrait être de ne plus rien programmer de chez Disney… mais ça n'arrivera pas, il faudrait une réponse collective, et il y aura toujours une salle ou un groupe trop content de négocier une exclusivité que n'aurait pas les concurrents. Les exploitants de salles sont incapables d'une telle « solidarité » entre eux.

C'est donc Disney qui décidera peut-être qu'elle n'a plus besoin des salles pour faire son beurre.

Et ce qui fera revenir Disney dans les salles, ce sont les spectateurs-clients de leur plate-forme qui au bout d'un moment exigeront de (re)voir le grand spectacle sur grand écran.

…qu'on le veuille ou non, qu'on n'aime ou pas leur goût, le dernier mot appartient toujours aux spectateurs.
Messages : 605
Enregistré le : lun. 29 janv. 2018 - 12:04

Réouverture des salles

Message

C'est terrible, mais tu as raison.
Quelque c'est l'occasion pour les grands studios de tester à fond la rentabilité des services de SVOD/VOD.
Effectivement, jamais l'ensemble des cinémas ne parviendront à faire bloc face à Disney, et à Noël ou même à la Toussaint, on sera tous à leur manger dans la manger pour avoir un film avec du potentiel.
Mais il y a un autre acteur important en France : le CNC. Ils ont le pouvoir politique et fiscal et sont lésé au même titre que les exploitants, car la déprogrammation de Mulan est synonyme d'une perte de plusieurs millions d'euros pour eux, alors même que leur soutien aux salles fait le jeu de tous les distributeurs.

Là où je ne suis pas d'accord, c'est que Mulan c'est vraiment du lourd, et que même à 20% de la fréquentation il aurait trouvé son amortissement. Ces films Disney sont de véritables pompe à fric. Le soucis c'est que les gestionnaires ne veulent pas récupérer leur pognon, mais maximiser les performances d'un "produit" commercial à très haute rentabilité. Dans le contexte d'une pandémie mondiale et face à l'inédit de la situation, on aurait pu espérer que ces obsédés du profit se calment pour quelques mois (ce qui au passage aurait été un message positif pour les salles du monde entier, renforçant encore leur aura en se posant en studio messie, sauvant les salles d'une année blanche).

Et effectivement le goût des spectateurs est in fine le critère le plus déterminant. Des fois ça fait mal : depuis la réouverture c'est Divorce Club qui a enregistré les meilleurs résultats chez nous...
Après les salles ont aussi un rôle de transmission et d'éducation à l'image, mais c'est un travail ingrat, de très longue haleine et beaucoup moins rentable que le pop-corn :mrgreen:
Répondre